Le tour de Minorque en kayak

Le tour de l’île de Minorque en kayak est un grand classique. Et pour cause, l’île est très belle, plutôt sauvage avec des paysages très variés et très différents entre la côte Nord et la côte Sud. Les plages sont vraiment magnifiques avec une eau chaude et transparente à l’infini…

Ca vous dit ? Alors suivez le guide…

L’essentiel en 30 secondes !

Lieu : Baléares / Ile de Minorque
Itinéraire : En boucle (tour de l’île)
Point de départ : Mao (ou Es Grau si vous louez des kayaks)
Point d’arrivée : Mao (ou Es Grau si vous louez des kayaks)
Distance : 86 milles marins soit environ 160 km (ou plus si vous longez scrupuleusement la côte)
Temps de parcours : 5 à 10 jours (+ jours de marge météo à prévoir)
Niveau : Moyen
Période idéale : Début juin ou fin septembre
Hébergement : Bivouac Ravitaillement : Mao, Cuitadella, Fornell
Eau : Dans les villages
Budget moyen : 300 à 700 €

Description de l’itinéraire

J’ai réalisé ce tour avec Nicolas, mon coéquipier du Groenland «Voir le film Immakayak».

Tour de l'ile de Minorque en kayak
Tour de l’île de Minorque en kayak (6 étapes)

Initialement nous pensions faire le tour en 7 jours, en sachant que nous étions capables de le faire en 6 jours si la météo nous l’imposait. Et c’est ce qui s’est passé.

Le vent de Nord a soufflé fort jusqu’au jour de notre arrivée, nous imposant de démarrer notre tour par le Sud. Puis il s’est remis à souffler fort 6 jours après.

Nous étions tard dans la saison (fin octobre : nous n’avions pas le choix pour les dates) et les vents forts de secteurs Nord sont de plus en plus fréquents. Nous avons donc eu de la chance de trouver cette petite fenêtre météo qui nous a permis de passer.

Si vous souhaitez plus d’informations détaillées sur l’île de Minorque, je vous invite à lire mon article « Où Randonner aux Baléares ? GR 223 – ”Cami de Cavalls” décrivant le tour de l’île de Minorque à pied.

Nous avons donc réalisé ce tour de l’île en 6 jours :

Les étapes jour par jour

Jour 1

Vendredi 25 octobre : 9 milles (17 km) de Mao à Biniancola.
Météo : Beau temps, 25 Nœuds de Nord à Nord Est
.

Nous naviguons dans la grande baie de Mao où nous sommes à l’abri de la mer. En sortant la houle se fait sentir, le vent arrière nous pousse fort. La Méditerranée a cette particularité d’être mauvaise : houle courte et croisée, avec des vagues, et du ressac dû aux falaises.

Nous sommes concentrés. Nous passons deux pointes où la mer se creuse sérieusement et la navigation devient un peu tendue… Ce n’est pas le moment de passer à l’eau !

 Le-tour-de-Minorque-en-kayak
Sortie de la baie de Mao

La côte est rocheuse avec des zones de falaises plus ou moins hautes. Au bout de 9 milles nous faisons une pause à Biniancola et, vu la météo difficile, décidons de rester dormir là (devant les garages à bateau).

Le-tour-de-Minorque-en-kayak
Cale de Biniancola

Jour 2

Samedi 26 octobre : 16 milles (30 km) de Biniancola à Cala Trebaluger.
Météo : Beau temps (une averse), 10 nœuds de Nord
.

Le vent s’est calmé, nous pouvons repartir plus sereins. Nous faisons une pause à Cala Cove, l’endroit est bien protégé, mais les plages ne sont pas top. En repartant, nous nous éloignons un peu des hautes falaises pour éviter le ressac.

Quelques nuages menaçants pointent leur nez, nous essuyons une belle averse ; puis une belle trombe se forme au large sous un gros Cumulonimbus.

 Le-tour-de-Minorque-en-kayak
Trombe (sous les nuages à gauche)

Après les falaises nous suivons une longue bande de sable avant de poser le camp sur la belle plage sauvage de Trebaluger.

 Le-tour-de-Minorque-en-kayak
Plage de Trebaluger

Jour 3

Dimanche 27 octobre : 15 milles (28 km) de Cala Trebaluger à Cuitadella (Cala Barnes). Météo : Beau temps, Vent de 10 nœuds puis 15 nœuds de Nord.

Sur cette partie de la côte sud se succèdent des petites falaises claires surplombées de pins et de criques magnifiques qui invitent à la baignade. (Prévoyez du temps pour cette partie si vous souhaitez tester toute les plages 😉).

Nous faisons une pause à Turqueta (à mon avis la plus belle plage de l’ile).

Le-tour-de-Minorque-en-kayak
Devant la plage de Turqueta

Puis nous atteignons le cap d’Artrutx qui marque la fin de la côte Sud.
Le vent de Nord se renforce et nous donne du fil à retordre avant d’atteindre Cala Barnes (petite crique très enfoncée, juste à l’Ouest de Cuitadella).

Nous y trouvons une cale en ciment sur laquelle nous pouvons débarquer et bivouaquer. Nous faisons le plein d’eau au bar de la plage pas très loin.

Le-tour-de-Minorque-en-kayak
Cala Barnes

Jour 4

Lundi 28 octobre : 16 milles (30km) de Cala Barnes à Cala Prégonda.
Météo : Beau temps, Vent faible puis un bon 10 nœuds d’Ouest.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Immakayak : Expédition en kayak au Groenland – Baie de Disko (Partie : 2/7)

Nous repartons pour passer la section la plus longue ”sans abri”. Nous longeons sur 6 milles (12 km) de très hautes falaises. Sur une mer d’huile, nous prenons le temps de nous enfoncer dans d’énormes grottes ou arches situées dans la falaise.

 Le-tour-de-Minorque-en-kayak
Arche sur la côte Nord-Ouest

Nous passons devant Cala Morell et faisons une pause à Cala Pilar. Le vent se renforce et rend l’atmosphère un peu plus fraîche. Cette partie de la côte est plus austère que la majeure partie de l’île. Nous poursuivons jusqu’à la magnifique plage de Prégonda (bivouac de rêve).

Le-tour-de-Minorque-en-kayak
Plage de Prégonda

Jour 5

Mardi 29 octobre : 16 milles (30 km) de Cala Prégonda jusqu’à Cala Enclusa. Météo : Beau temps, Vent d’un bon 10 nœuds de Sud-Ouest.

Une première longue traversée nous attend pour rejoindre le cap de Cavalleria. Le vent de Sud-Ouest nous pousse, la mer se forme un peu avant d’arriver au cap, ce qui nous permet de nous abriter du vent.

Puis une autre traversée nous attend pour rejoindre le port de Fornell . Nous y faisons notre deuxième et dernier ravitaillement en eau (petite plage en face pour bivouaquer).

Le-tour-de-Minorque-en-kayak
Port de Fornell

La navigation se poursuit le long d’une côte rocheuse tourmentée (Cova del Orgues) jusqu’à Cala Enclusa, belle plage super sauvage qui nous a vraiment plu !

 Le-tour-de-Minorque-en-kayak
Cala Enclusa

Jour 6

Mercredi 30 octobre : 14 milles (26 km) de Cala Enclusa jusqu’à Mao.
Météo : Beau temps, Vent nul puis 10 N d’ouest.

Le vent est annoncé fort pour demain. Depuis quelques jours nous faisons de bonnes étapes pour finir le tour en 6 jours. Cela se confirme, avec 35 nœuds annoncés pour demain.

Après avoir passé le cap de Favaritx notre route pointe vers le Sud. Nous rejoignons l’île d’en Colom (proche du village d’Es Grau). Nous profitons de la dernière pause baignade de ce tour.

Le-tour-de-Minorque-en-kayak
Phare de Favaritx

Puis nous rejoignons les hautes falaises de la pointe Sa Mola que nous contournons pour rentrer dans la baie de Mao. Nous retrouvons un point de bivouac que nous avions repéré à notre départ. (Un quai en béton devant des maisons fermées).

Nous devrons patienter une journée pour reprendre le ferry. Nous trouverons un petit hôtel en ville (Hostal La Isla), qui accepte de mettre nos kayaks à l’abri dans son sous-sol (ça passe tout juste !)

Quel guide et quelle carte choisir ?

Le guide “Le Cami de Cavalls” aux éditions “Triangle Postals” est disponible en français (Guide + carte)



C’est LE guide incontournable, le plus complet avec une description de l’itinéraire de randonnée à pied très précise. Même si ce guide ne parle pas vraiment du tour de l’île de Minorque en kayak (uniquement 2 pages), il est très utile pour découvrir l’île et préparer votre tour en kayak.

La cartographie incluse sur les pages du guide est très bonne et très précise (1 : 35000 / 1 cm = 350 m),

La carte qui est ”vendue avec” n’est pas très détaillée (1 : 75000 / 1 cm = 750 m) mais elle s’avère la plupart du temps suffisante. (ATTENTION ! Cette carte n’est pas étanche).

La carte « Menorca Tour & Trail Super-Durable Map (Editions Discovery Walking Guides Ltd)



C’est LA meilleure carte pour faire le tour de l’île en kayak. Son échelle au 1/40 000 permet de repérer toutes les plages, pointes, villages, routes et chemins. Les courbes altimétriques sont représentées.

Mais surtout elle est étanche !

Quand partir ?

Les meilleures périodes sont début juin et fin septembre : températures ni trop chaudes, ni trop froides. Il n’y aura pas trop de monde sur les plages et le risque de vent fort sera plus faible que plus tôt ou plus tard dans la saison.

(A noter qu’en septembre la mer sera plus chaude qu’en juin).

Pour vous donner une idée, fin octobre au moment de notre passage la température de l’air et de l’eau était encore autour de 20°C de jour comme de nuit.

Le vent

A Minorque le régime de vent est en rotation constante. Néanmoins la Tramontane, vent dominant venant du nord, peut être assez soutenue. Le vent du Sud quant à lui peut apporter de l’humidité.

Il faudra donc bien étudier les prévisions juste avant votre départ pour choisir de faire le tour dans le bon sens et se protéger du vent au maximum.

Il est important d’avoir ”disons” 1 à 3 jours de marge pour pouvoir laisser passer des petits coups de vent (qui sont assez réguliers…)

Sécurité

Ce tour de Minorque peut se révéler facile dans de bonnes conditions météo, comme très difficile, voire impossible en cas de vent fort.

Certains passages sont assez longs entre deux abris, (par exemple 6 milles = 12 km le long des hautes falaises dans le Nord-Ouest de l’île).

Le-tour-de-Minorque-en-kayak
Falaises de la côte Nord-Ouest

La côte Nord est très découpée, exposée aux vents dominants, avec quelques traversées assez longues entre deux pointes (possibilité de suivre la côte au plus près pour éviter ces traversées).

La côte sud, est plus accueillante, protégée des vents dominants et donc souvent plus facile avec des abris un peu plus réguliers.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment descendre la Loire en canoë kayak ?

Même si vous ne louez pas vos kayaks sur place, il peut être utile de contacter les loueurs à l’avance. Ainsi vous pourrez organiser avec eux un transfert éventuel par la route jusqu’à Mao, pour pouvoir reprendre le ferry dans les temps, si vous êtes bloqué par une météo défavorable.

En cas de houle et de vagues, éloignez-vous un peu des côtes rocheuses (qui créent du ressac) la mer sera plus calme 😉.

Si la météo vous le permet, préférez commencer par la côte Nord qui est la plus difficile. Une fois cette côte passée, le sud « devrait être plus facile »

Ne minimisez pas la Méditerranée elle peut être dure !

Temps de parcours

Si vous êtes un kayakiste entraîné, voulant avancer vite, vous pouvez faire le tour de l’île en 5 jours, mais vous ne verrez pas grand-chose des belles plages. Ca serait dommage !

Si vous êtes sportif mais que vous voulez profiter des belles plages, prévoyez plutôt 7 à 8 jours.

Et si vous n’êtes pas un grand sportif et/ou que vous voulez vraiment prendre votre temps prévoyez 10 jours.

A cela vous devez ajouter des jours de marge en cas de météo défavorable !

Ravitaillement

Le plus simple est de venir avec tout son ravitaillement (car vous ne pourrez pas facilement laisser vos kayaks sans surveillance).

Néanmoins il est possible de se ravitailler à :

  • Mao : située à l’Est de l’île. (Ville principale où arrive le Ferry de Barcelone).
  • Cuitadella : située à l’Ouest de l’île (il y a un supermarché derrière le port des ferries).
  • Fornell : située au Nord (il y a une épicerie derrière la petite place centrale donnant sur le port).

Eau

Il sera facile de faire le plein d’eau dans les villages en demandant dans les commerces ou aux habitants.

Hébergement

Début juin ou fin septembre, les bivouacs sur les plages ne posent aucun problème. (En pleine saison (juillet / aout), je n’ai pas testé, mais c’est peut être plus délicat…)

Comment s’y rendre

Le ferry

Si vous venez avec vos propres kayaks, le plus simple :

-Descendez à Barcelone en voiture.

-Laissez votre voiture au parking payant souterrain APK2 Plaza Del Mar. (situé sur le port à 2 km de l’embarcadère du ferry (Attention hauteur limitée à 1.90 m ! (Prix : environ 10 euros par jour). Il y a une supérette à côté du parking 😉.

-Embarquez à pied avec vos kayaks sur un chariot. Vous les mettrez dans le garage à voitures (La compagnie a l’habitude et c’est gratuit, vous ne paierez que le passage « piéton »). Compagnie Trasmediterranea

Le-tour-de-Minorque-en-kayak
Embarquement sur le Ferry

Le ferry arrive à Mao, capitale de l’île située à l’Est. Arrivés à destination marchez 500 m jusqu’au fond du port et vous trouverez une petite cale de mise à l’eau.

L’Avion

Bonne solution si vous louez vos kayaks sur place. L’aéroport est près de la ville de Mao.

Location de kayak

Un des principaux loueurs de kayak se trouve à Es Grau (situé au Nord Est de Mao). Il s’agit de « Menorca en kayak ». Ils ont pas mal de choix (kayak simple, double, + matériel).

Budget

  • Voiture jusqu’à Barcelone : ça dépend d’où vous partez !
  • Parking Barcelone : 10 € / jours
  • Ferry : 120 € aller/retour pour un piéton
  • Avion France – Minorque : 300 € en moyenne
  • Ravitaillement : 10 € / jours
  • Location de kayak si besoin : kayak simple : environ 25€ / jours

Total : 300 € à 700 € (assez variable en fonction de vos besoins)

Si vous souhaitez plus d’informations détaillées sur l’île de Minorque, je vous invite à lire mon article « Où Randonner aux Baléares ? GR 223 – Cami de Cavalls » décrivant le tour de l’île de Minorque à pied.

Le-tour-de-Minorque-en-kayak

Voilà il ne vous reste plus qu’à partir et profiter !

HA oui un petit détail quand même… Les plages de l’île sont très ouvertes au naturisme. Vous y verrez donc cohabiter certains humains très nus et d’autres un peu moins nus qui ne se jugent pas. Chacun son truc, mais autant être prévenu à l’avance !

J’espère que cet article vous servira. Bonne rando à tous !

Dites-moi dans les commentaires ce qui vous a plu dans cet article. Si vous avez des remarques, des questions ou des éléments à ajouter n’hésitez surtout pas à laisser également un commentaire. Ce blog est fait pour partager…

Je vous souhaite de belles aventures !

Brieg

Notez cet article !
[Total: 6 Average: 4.3]
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 Comments

  1. Merci pour ce partage, cela fait très envie ! Je devais partir fin août en Croatie pour kayak et bivouac aux Kornatis mais avec le virus… Qui sait ? peut-être l’année prochaine je ferai les deux !

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*