Où randonner aux Baléares ? GR 223 – Cami de Cavalls

Baléares - Randonnée
GR 223 - Cami de Cavalls - tour de Minorque à pied / crédit photo : Brieg JAFFRES

GR 223 “Cami de Cavalls”. Tour de l’île de Minorque à pied.

Ayant parcouru ce chemin de randonnée fin octobre 2016, j’aimerais partager avec vous mon expérience, avec précision et sans partir dans un roman ennuyeux. Eh oui, je suis sûr que ce que vous voulez, ce sont des infos précises… Alors allons-y !

L’essentiel en 30 secondes !

NomGR 223 : Cami de Cavalls (Chemin des chevaux)
Pays / RégionEspagne : Baléares
Itinéraire : Boucle / LinéaireBoucle (Tour de l'île de Minorque)
Point de départMao (Mahon)
Point d'arrivéeMao (Mahon)
Temps de parcours10 jours
Distance186 Km
Dénivelés : Positif / Négatif4400 m / 4400 m
NiveauFacile à Modéré
Quand partir ?Octobre ou Mai
HébergementTente presque obligatoire + hôtel
RavitaillementMao / Fornell / Cuitadella (Attention fermé en hiver ailleurs)
EauPeau d'eau sur la côte Nord / Ok sur la côte sud
Budget moyen500 euros

Introduction

Le GR 223, appelé le « Cami de cavalls » (ou chemin des chevaux) fait le tour de Minorque, l’île la plus préservée des Baléares, loin des clichés du tourisme de masse.

Il faut compter 10 jours et 186 km de marche, d’un niveau facile à modéré, pour parcourir le chemin dans son intégralité. Le départ officiel se fait de Mao (Mahon).

Minorque, appelée « la perle de Méditerranée » est classée réserve de la biosphère par l’UNESCO. Le relief de l’île est assez peu accidenté (point culminant à 357 m) mais il ne faut pas négliger certains dénivelés, surtout sur la côte Nord qui est sauvage et très variée en paysages.
La côte Sud abrite les plus belles plages de l’île (elles font partie des plus belles que j’ai vues au cours de mes voyages… Oui, oui rien que ça !)

J’ai personnellement fait le tour en 8 jours au départ de Cuitadella, mais voici un découpage assez classique en 10 jours avec distance, temps et dénivelé positif (très proche de l’indispensable guide « Le Cami de Cavalls » aux éditions Triangle Postals).

Tour de l'île de Minorque (Baléares)

Description de l’itinéraire

L’itinéraire est assez varié, la plupart des étapes est relativement facile mais certaines comportent un peu plus de dénivelé, spécialement sur la côte Nord. Cette côte est la plus sauvage avec quelques très belles plages mais généralement un peu plus exposée au vent dominant venant du Nord. La côte Sud quant à elle est plus douce, plus abritée et vous promet la découverte de plages magnifiques.

Côte Nord – Côte Sud

Vous marcherez environ 20 % du temps sur le bitume (ce qui est correct pour un GR).
Les plus belles sections se trouvent entre Fornell et Cuitadella et de Saint-Thomas à Son Xoriguer.
La section la moins intéressante à mon goût se situe entre Binissafuller et Mao.

Sur la côte, trois villes sont habitées à l’année :

  • Les deux principales sont Mao à l’Est (capitale de l’île) et Cuitadella à l’Ouest
  • Le petit port de Fornell au Nord.
Cuitadella – Port de Fornell

Vous trouverez dans ces villes tout ce dont vous avez besoin : hébergement, supermarché (petit supermarché à Fornell), bar/restaurant, pharmacie… ouverts à l’année.

Cala Morell (Station Balnéaire sur la côte Nord-Ouest)

ATTENTION : Les autres agglomérations sur la côte sont toutes des stations balnéaires qui ferment généralement de novembre à mars environ. Et pendant l’intersaison l’ouverture des supermarchés dans ces stations reste aléatoire (fin octobre par exemple environ un sur deux est ouvert).

 

 

 

Les possibilités de ravitaillement en eau sont rares sur la partie Nord-Ouest de l’île. Partout ailleurs il n’y a pas de difficulté majeure à se procurer de l’eau potable.

Si vous souhaitez plus d’infos sur : les temps de parcours détaillés, les hébergements,  les sources d’eau disponibles, le ravitaillement le long du GR 223 ainsi que les commodités disponibles à Mao et Cuitadella, vous pouvez me le demander en cliquant ici. Je vous enverrai un fichier que j’ai préparé rien que pour vous !

Quels guides et cartes choisir ?

  • Le guide “Le Cami de Cavalls” aux éditions “Triangle Postals” est disponible en français (Guide + carte) 18 euros

C’est LE guide incontournable, le plus complet avec une description de l’itinéraire très précise.
Il est un peu lourd car il y a beaucoup de photos, mais il est indispensable pour bien préparer et découvrir ce sentier. Et puis finalement une fois dans le sac on ne le sent plus 🙂

La cartographie à l’intérieur du guide est très bonne et très précise (1 : 35000 / 1 cm = 350 m), de plus il est vendu avec une carte qui n’est pas très détaillée (1 : 75000 / 1 cm = 750 m) mais qui s’avère la plupart du temps suffisante.

Cette carte est pratique car elle tient dans la poche, ce qui évite de sortir le guide trop souvent. L’ouvrage présente une petite liste d’hébergements avec quelques lacunes.

Elle ne fournit pas plus d’informations que la carte fournie dans le guide de la même édition ci dessus (1 : 60 000 / 1 cm = 600 m)

 

 

 

 

 

Il est deux fois moins lourd que le guide des éditions Triangle Postals.
Il est écrit en trois langues : espagnol, anglais, allemand (pas en français).
La carte vendue avec est la meilleure de tout celles que j’ai trouvées (1 : 50 000 / 1 cm = 500 m).
Le guide est concis, avec peu de photos.
Il est très succinct sur le parcours intégral du GR 223 : sur 120 pages, il n’y en a que 40 utiles en anglais, parmi lesquelles seules 25 traitent du parcours intégral).
Le reste du guide propose des randonnées à la journée, des parcours à VTT ou à cheval.
Aucun hébergement n’y est indiqué.

 

  • La carte de Minorque aux éditions “Kompass” 9.90 euros

    Elle est correcte mais il n’y a pas de courbe de niveau (1 : 50 000 / 1 cm = 500 m).

Quand partir ?

Pourquoi octobre est-il le meilleur mois pour randonner à Minorque ?

Avantages :

  • Les températures moyennes (jour 22°C / nuit 14°C) sont parfaites, ni trop chaudes (bien qu’elles puissent encore atteindre 25-26°C), ni trop froides la nuit.
  • Il n’y a plus grand monde sur l’île, les plages ne sont pas bondées. 🙂
  • L’eau de mer est encore très bonne et propice à la baignade (environ 21°C)

Inconvénients :

  • C’est le mois le plus humide, mais 75 mm de pluie par mois, cela reste très raisonnable. N’oublions pas que le soleil brille 300 jours par an aux Baléares.
  • La campagne est encore un peu sèche.
  • La durée du jour est plus courte qu’en mai (11h10 contre 14h24).

Pourquoi mai est-il également un bon mois pour randonner à Minorque ?

Avantages :

  • Les températures moyennes (22°c/13°c) sont parfaites, ni trop chaudes (bien qu’elles puissent déjà monter à 25-26°c), ni trop froides la nuit.
  • La saison touristique commence à peine, les plages ne sont pas bondées. 🙂
  • L’île est bien verte et en fleurs.
  • La durée du jour est plus longue qu’en octobre (14h24 contre 11h10).

Inconvénients :

  •  L’eau de mer n’est pas encore très chaude (environ 17°C).

Les autres périodes

Durant les mois de juin, juillet, aout et septembre, il fait vraiment très chaud pour marcher. Vous aurez besoin de beaucoup d’eau, lourde à transporter, et le ravitaillement en eau sur une partie de la côte Nord n’est pas évident.

Durant les mois de novembre à avril, la randonnée est envisageable mais il fera bien plus frais quoique les mois de novembre et avril sont tout à fait corrects niveau température. Par ailleurs quasiment tout sera fermé en dehors des trois villes principales côtières.

Je vous conseille donc de choisir :

  • Le mois d’octobre si vous voulez profiter de superbes plages peu fréquentées aux eaux cristallines sans mourir de soif.
  • Le mois de mai, si vous êtes un amoureux des petites fleurs et que les baignades ne vous tentent pas plus que ça (ou que vous n’avez pas peur de l’eau fraiche. :))

Voici les statistiques du climat pour la ville de “Palma de Majorque”, climat très proche de celui de Minorque. A comparer avec trois villes Françaises pour avoir un bon repère.

Température de l'eau de mer et de l'air aux Baléares

Ces statistiques sont tirées de l’indispensable guide “Où et quand partir” (Saisons et climats) aux éditions Hachette. C’est LA référence pour choisir le bon endroit et la bonne période, pour partir à l’Aventure.

 

 

 

 

 

Heure de lever et de coucher du soleil / durée du jour à Minorque (moyenne mensuelle)

Horaires solaires Minorques

Attention, changement d’heure comme en France. Le dernier week-end d’octobre (on recule d’une heure) et le dernier week-end de mars (on avance d’une heure)

Ces informations proviennent du site ptaff

Le vent

A Minorque le régime de vent est en rotation constante. Néanmoins la Tramontane, vent dominant venant du nord, peut être assez soutenue. Le vent du Sud quant à lui peut apporter de l’humidité.

Si vous souhaitez être à l’abri du vent (mêmes s’il n’y en a pas en permanence, je vous rassure) sur des plages de rêve, il faut choisir de faire le tour de l’île dans le bon sens.

Quel que soit votre point de départ, Mao (Mahon) ou Cuitadella, vous avez deux options : commencer par le Nord ou par le Sud. Pour faire votre choix il vous suffit de regarder les prévisions météo sur 10 jours. Le site de Windguru fournit notamment une information très complète et souvent fiable sur le vent.

Ci dessous, voici une capture d’écran de Windguru pour Minorque du 8 au 17 novembre (Jour où j’écris ces lignes). On peut voir la force (en noeuds) et la direction du vent (représentée par des flèches).

Pour faire simple, référez-vous au code couleur : quand on est dans le rouge ça commence à souffler bien fort (environ 50 km/h). Ce ne sera donc pas idéal pour la baignade ou pour bivouaquer sur la plage.

Voici un petit exemple. Si je devais démarrer ma rando le mardi 8 novembre de Mao et en admettant que je fasse le tour en 10 jours, je démarrerais plutôt par le Nord. Pourquoi ?

Statistique du vent

  • Mardi 8 : C’est le seul jour où je ne serai pas protégé sur la côte.
  • Mercredi 9 : Même si le vent est fort, il tourne à l’ouest, je suis à l’abri.
  • Jeudi 10, Vendredi 11 et Samedi 12 : Le vent est faible donc pas de problème.
  • Dimanche 13 au soir le vent forcit à nouveau par le Nord et ça tombe bien car j’arriverai sur la côte Sud !
  • Lundi 14 et Mardi 15 : Je suis à l’abri sur la côte sud.
  • Mercredi 16 et Jeudi 17 : Le vent est modéré et je l’ai dans le dos pour marcher, donc pas de problème.

Bien évidemment ce n’est pas une science exacte. Le choix est plus ou moins évident selon les prévisions. Mais ça vaut le coup de penser à ce paramètre important avant de démarrer sa randonnée.

Hébergement

Il est difficile de faire le tour de l’île sans tente. Cela vous obligerait à faire des étapes allant parfois jusqu’à 36 Km !

Hébergement à Mao (Mahon)

La plupart des hôtels sont ouverts toute l’année.

Mon 1er choix : Hostal Laisla
Il est très central, très bon accueil, chambres sans prétention avec une bonne note sur booking (8,7/10) qui ne m’étonne pas après y avoir passé la nuit.

Hébergement à Cuitadella

Il existe pas mal d’hébergements durant la saison touristique (avril à septembre) mais beaucoup ferment le reste de l’année… L’unique auberge de jeunesse « Savinieta » un peu excentrée à environ 15 minutes au Nord-Ouest de la ville était déjà fermée fin octobre à mon passage.

Mon 1er choix : Hostal Cuidadela
C’est, je pense le petit hôtel le plus sympa de la ville, très central (dans la vieille ville), pas trop cher, très bon accueil (ouvert toute l’année). Ce qui explique une note de 8,6/10 sur booking ce qui est vraiment pas mal ! Il existe même des chambres avec petite cuisine (plaque de cuisson / évier / frigo). Il y a un bar / restaurant au rez-de-chaussée avec des menus à 10 euros). (J’y ai dormi avant ma rando)

Mon 2ème choix : Alfonso III
C’est une autre option si l’hostal Cuidadela est complet. Cet hôtel fait un peu plus classe et un peu plus froid. Il est un tout petit peu moins central. L’accueil et les chambres sont corrects. (J’y ai dormi après ma rando)

Si vous souhaitez plus d’infos sur : les temps de parcours détaillés, les hébergements,  les sources d’eau disponibles, le ravitaillement le long du GR 223 ainsi que les commodités disponibles à Mao et Cuitadella, vous pouvez me le demander en cliquant ici. Je vous enverrai un fichier PDF que j’ai préparé rien que pour vous !

Ravitaillement

  • Ravitaillement à Mao (Mahon) : Plusieurs supermarchés dans le centre.
  • Ravitaillement à Cuitadella : Un gros supermarché au Sud de la ville et plusieurs petits supermarchés dans le centre.
  • Ravitaillement à Fornell : Deux petits supermarchés.
  • Ailleurs (stations balnéaires) : Petits supermarchés ouverts en saison. Fin octobre un sur deux était fermé. Ils sont quasiment tous fermés de novembre à mars.

Eau

L’approvisionnement en eau n’est pas un souci, sauf sur la côte nord-ouest entre Cala Tirant (Proche de Fornell) et Cala Morell (environ 33 km). Sur ce tronçon il existe une source (Fontaine del Pilar) qui est normalement fiable.
Sur les autres sections du parcours, il existe des douches de plage pour se ravitailler si besoin. (Bon on s’en met plein partout mais ça dépanne !)
A noter que l’eau du robinet n’a pas très bon goût en général. Comme si elle était un peu déminéralisée… Mais je n’ai eu aucun problème avec !

Achats techniques

Magasins techniques à Mao (Mahon)

Gaz : Malgré une bonne heure de recherche, je n’ai pas trouvé de magasin en ville vendant des cartouches de gaz de la marque « Camping gaz » ou autres marques connues.
J’ai fait 3 quincailleries (Ferreteria) qui ne vendaient que des cartouches de marques inconnues…
Bon, en même temps je n’avais pas besoin de cartouches de gaz car j’avais un petit réchaud super léger dont je vous parlerai prochainement… Je me suis donc amusé à chercher du gaz juste pour vous donner l’info.
Donc pour trouver du gaz il faut aller au « Polygone ». C’est la zone commerciale à l’extérieure de la ville, au Nord-Ouest.

Librairie Moviente : Guide « Cami de Cavalls » aux éditions Triangle Postals (en Francais, Anglais, Espagnol).

Magasins techniques à Cuitadella

Librairie Lapau : La mieux fournie en cartes, guides de rando et Lonely Planet (en espagnol ou en anglais)

Comment s’y rendre ?

  • L’avion : compagnies Vueling et Iberia. Cherchez votre meilleure option sur le site de ces compagnies ou sur votre comparateur de vol préféré.
  • Le ferry : au départ de Barcelone et à destination de Mao avec la compagnie Trasmediterranéa

Budget

Attention les tarifs qui suivent ne sont qu’une moyenne. Votre budget dépendra beaucoup du prix de votre billet d’avion. Votre budget dépendra aussi du niveau de confort que vous souhaitez :

Avion France-Minorque : 300 euros environ (100 à 500 euros)
2 nuits d’hotel : 70 euros
2 restaurants : 30 euros
Ravitaillement + rafraichissements : 100 euros

Total : 500 euros

Trucs et astuces

  • Si vous prévoyez de vous prendre en photo sur le chemin, il n’y a pas vraiment besoin de prendre un pied pour votre appareil car il y a des poteaux d’une hauteur de 60 cm indiquant l’itinéraire tous les 100 mètres maximum. Ils font très bien l’affaire pour poser l’appareil photo. 🙂
Une photo prise avec un poteau du GR
  • Le chemin est donc très bien balisé avec ces poteaux tous les 100 m environ. Sur les routes on retrouve les marques classiques des GR (une bande blanche sur une bande rouge). On trouve en plus, assez régulièrement, des panneaux rouges vous indiquant la direction à suivre et les kilomètres vous séparant du prochain lieu remarquable.
Panneaux avec kilométrage
  • Il y a des petites mouches qui mordent. On sent une petite morsure sur le moment mais on ne sent plus rien après. Ca ne gratte pas du tout, mais c’est un peu agaçant. Je ne sais pas si ces mouches sont là toute l’année ou pas ? Si vous avez la réponse, n’hésitez pas à écrire un commentaire ! Heureusement ce ne sont pas les petits moucherons appelés « Midges » que l’on trouve par exemple sur la côte Ouest de l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande et qui grattent de manière infernale pendant des jours.
  • Il y a très peu de randonneurs pour le moment sur le GR 223. En 8 jours, j’y ai croisé : 2 couples de marcheurs, 2 couples de VTTistes, 2 marcheurs solitaires, plus quelques promeneurs à la journée dans certaines zones.
  • Le GR 223 est adapté au Carrix et autres remorques similaires sauf sur les deux variantes côtières. (J’ai un Carrix donc je me rends bien compte des limites de l’engin)
  • Le GR 223 est adapté au VTT avec des parties bien roulantes, mais aussi pas mal de parties bien techniques. J’ai rencontré un couple de Français qui l’a fait en 4 jours, moi je compterais plutôt 5 jours, mais cela dépend bien évidemment de votre niveau… Le guide « Cami de Cavalls » des éditions Triangle Postals décrit bien le niveau de cyclabilité pour chaque section du parcours.

Voilà, il ne vous reste plus qu’à partir et à profiter !

J’espère que cet article vous servira. J’ai fait tout ce que j’ai pu pour rendre ces informations précises, fiables et pertinentes. Alors bonne rando à tous et dites moi dans les commentaires ce qui vous a plus dans cet article. Si vous voyez des erreurs, si vous avez des remarques, des questions ou des éléments à ajouter n’hésitez surtout pas à écrire également un commentaire. Ce blog est fait pour partager…

Si vous souhaitez plus d’infos sur : les temps de parcours détaillés, les hébergements,  les sources d’eau disponibles, le ravitaillement le long du GR 223 ainsi que les commodités disponibles à Mao et Cuitadella, vous pouvez me le demander en cliquant ici. Je vous enverrai un fichier PDF que j’ai préparé rien que pour vous !

Depuis l’écriture de cet article certains d’entre vous ont réalisé cette belle randonnée et ont donné dans les commentaires, quelques informations complémentaires, ou témoigné de certains changements sur le parcours. Merci à vous ! Voici les informations importantes ci dessous :

  • Michelle dit “A cala Morell plus de supérette (miam dans les restos)” Cala Morell est située au Nord-Ouest de l’île
  • Henry dit ” une pause très sympa et à l’ombre des mûriers au bar-restau de Binimel-la” “un super emplacement pour camper dans la crique Cala Barril (20 mn à l’Ouest Cala Pregonda environ)” Cala Barril est située entre Binimel-La et Els Alocs au milieu de la côte Nord. 

 

Voici quelques photos pour continuer à rêver…

Recherches utilisées pour trouver cet article :gr 223 minorque, windguru sud minorque, bivouac minorque, randonnes Minorque, minorque temperature, cami de cavalls cote ouest menorca, chemins des chevaux a minorque, le cami de cavalls gr223, minorque gr, minorque gr 223
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •  

23 Comments

  1. Un grand merci pour cet article.
    Je commençais déjà à avoir très envie de faire le chemin au fil de mes lectures et celle-ci est la cerise sur le gâteau !
    Est-il facile et autorisé de planter sa tente sur l’île ?

    • Merci Nathalie pour votre commentaire !
      C’est le premier que je reçois sur mon blog et je suis content qu’il vous intéresse.
      Je n’ai eu aucun problème pour mettre la tente le soir sur la plage. J’étais en fin de saison touristique.
      Ce n’est peut être pas aussi facile en plein été (mais de toute façon il fait trop chaud, enfin à mon gout :))
      A mon avis la règle importante pour un bivouac réussi est de monter sa tente à la tombée de la nuit et de la replier tôt le matin.
      Et c’est comme partout, dès qu’on est un peu hors saison on est super tranquille.
      Votre rando est prévue pour quand ? Je serais content d’avoir un retour de votre part…

  2. Super article! Je pars dans 3 semaines et c’est exactement les dernieres infos que je cherchais! Notamment sur le ravitaillement! J’espère une météo clémente et des nuit pas trop fraiche mais je suis ravie de voir que ça ne pose pas de problème de planter la tente sur la plage, j’avoue avoir eu un doute sur la “tolérance” des autorités sur cette pratique.

    • Merci.
      Hors saison, en mettant la tente à la tombée de la nuit y a pas de problème.
      Et il y a pas mal d’endroits tranquilles ou on ne croise pas grand monde.
      Ca serait sympas que tu nous fasse un retour de ton expérience en rentrant…
      Bon voyage alors !

  3. Bonsoir Besoin d’Aventure!!! Mercis pour ce blog très agréable à lire. Simple rapide et efficace. Tout ce que j’aime… Alors moi j’ai une demande particulière. Nous sommes habitués à voyager et randonner avec nos enfants de 10 et 13 ans en autonomie complète. Pensez vous qu’il est possible de faire cette rando sur une quinzaine de jours en étalant un peu plus (moins de kms par jour mais plus longtemps). Et oui à cette âge là on ne peut pas leur demander la lune non plus!!! le but étant de leur faire découvrir la beauté du paysage mais avec pauses obliges… Ma deuxième préoccupation : la date. Nous sommes contraints de partir les 15 premiers jours de juillet. Avez vous une idée de l’occupation de l’Ile à cette période?!!! Désolé mais la foule ce n’est pas notre tasse de thé. Merci par avance pour vos réponses.

    • Merci pour les félicitations, ça fait plaisir !
      Je pense que c’est une rando adaptée aux jeunes, il n’y a rien de très difficile.
      Attention toutefois à la section entre Cala Morell et Fornell (sur la côte Nord)
      Il n’y a pas de ravitaillement sur 36 Km.
      Attention également au mois de juillet, il fera très chaud, bien qu’il y a la mer pour se rafraîchir.
      Concernant l’occupation de l’île et le bivouac en juillet, je ne peux pas vous répondre précisément…
      Mais j’imagine que le bivouac peut être plus délicat.

      C’est sympa de partir avec ses enfants marcher ! Je l’ai fait plusieurs fois avec ma fille, accompagné d’un âne.
      Maintenant qu’elle à presque 8 huit ans nous allons tenter de faire le tour de Belle-île (80 Km) en 7 ou 8 jours.
      Sans âne cette fois, mais avec un chariot (Carrix).
      Que pensez-vous de faire 10 à 12 km par jour pendant plusieurs jours avec un enfant de 8 ans ?

  4. Merci beaucoup Brieg Jaffrès !
    Toutes vos infos sont très intéressantes et vont nous être bien utiles !
    A bientôt à notre retour !

  5. Bonjour Brieg !
    Tout d’abord merci pour toutes vos infos qui nous ont aidés à préparer notre voyage !
    C’était formidable ! 13 jours sur ce Cami de Cavalls avec des sacs à dos de 12 kg eau comprise….Le balisage était parfait (Nous avons rencontré ceux qui entretiennent ces balises). Nous avons bivouaqué tous les jours sous moustiquaire sans aucun problème. Les sites sont splendides. L’eau facile à trouver partout ainsi que les petites épiceries….A cala Morell plus de supérette (miam dans les restos)A refaire, je ne prendrai pas mon duvet mais un drap amplement suffisant. Cette 2ème quinzaine de juin a été très chaude mais tout était ok ! Le guide papier GR 223 Minorque était vraiment très bien. N’avons rencontré que 7 randonneurs. Les touristes arrivaient dans les hôtels….chouette….nous avions terminé le Cami ! Merci encore Brieg !

    • ha ! Votre commentaire me fait plaisir Michelle. C’est le premier d’un retour d’expérience.
      C’est sympa d’apporter votre témoignage.
      Avez vous utilisé mon topo avec les temps de marche ? Si oui l’avez vous trouvé précis ? Etait-il assez complet ?
      J’aimerais avoir votre avis…
      Merci 😉

  6. Bonjour Brieg,
    Merci pour vos infos détaillées dans le pdf que j’ai bien reçu et qui nous a permis d’affiner notre préparation !
    Nous avons fait fin mai la partie nord du Cami de Cavalls en 6 jours entre Mao et Ciutadella et c’est vraiment magnifique !!!
    Quelques infos complémentaires à ajouter peut-être :
    . une pause très sympa et à l’ombre des mûriers au bar-restau de Binimel-la,
    . un super emplacement pour camper dans la crique Cala Barril (20 mn après Cala Pregonda environ)
    Bon cami à tous les prochains randonneurs !

    • Bonjour Henry,
      Je suis content d’avoir pu contribuer à la préparation de votre randonnée.
      Merci pour vos suggestions, je les ai rajoutées en fin d’article !
      Bonne prochaine rando et à bientôt 😉

  7. Re Bonjour Brieg !
    Oui bien sur, nous avons aussi utilisé votre topo ! Beaucoup d’infos.
    Les temps de marche que vous donniez nous ont été aussi très utiles pour nous organiser. Pendant ce Cami nous avons marché mais nous avons aussi beaucoup nagé dès que nous avons pu. C’était super aussi pour celà cette randonnée….pouvoir mêler 2 de nos passions. Merci encore à vous Brieg !

  8. Bonjour
    tous ces commentaires donnent vraiment envie de partir. Merci. Cela devrait pouvoir se faire fin juin 2018. Nous sommes 2 adultes avec 2 grands ados de 15 et 17 ans. Ce qui me tracasse le plus c’est le bivouac car je pensais pouvoir trouver des hébergements le long du parcours…je vais prendre le temps d’affiner tout ça avec votre fichier Brieg. Je pense que cette aventure est à notre portée et qu’elle sera inoubliable.
    Sandra

    • Bonjour Sandra,

      En effet c’est une randonnée sympa à faire avec des ados. Mais attention fin juin il peut faire très chaud (même si il y a la mer pour se rafraïchir 🙂
      A ma connaissance une partie de la côte Nord est dépourvue d’hébergement sur environ 35 km.
      Bons préparatifs 😉

  9. Salut, je rentre de 20 jours à Minorque, j’ai pu faire quelques km sur ce fameux Cami de Cavalls et j’ai adoré… du coup je me lance pour début octobre, c’est génial de tomber sur ton blog, et aussi l’accès au fichier pdf…
    Pour ma part, j’hésite encore à prendre une tente, et la remplacer par un hamac,(j’ai dormi cet été sur les plages du sud avec) je n’aurais certainement pas le budget pour prendre des hébergements !
    Je suis sportif et un bon marcheur, j’espère faire le tour complet en 7-8 jours, penses tu cela possible ???
    merci d’avance de ta reponse

    • Bonjour Sylvain,

      Oui c’est possible, je suis également bon marcheur et je l’ai fait en 8 jours.
      Pour le hamac il y a des arbres mais de mémoires il y en a un peu moins sur une partie de la côte Nord.
      A la mis octobre il faisait encore chaud la nuit, mais j’ai pris un bel orage la première nuit…

      Bonne randonnée et donne nous des nouvelles !

      • …merci pour ta réponse rapide, j’aurais voulu savoir si tu avais rencontré des problèmes pour planter ta tente sur la côte nord…? je me rappelle que c’était très caillouteux et j’essaye de trouver une tente adapté pour mon périple…. légère, sans sardine à planté et pas encombrante ….peux tu me donner un peu quel matériel tu avais amener avec toi ?
        merci

        • Aucun problème pour planter la tente puisqu’en générale je la mettais sur la plage.
          J’ai une tente super légère (environ 800 g) et autoportante (quasiment pas besoin de mettre de sardines)
          C’est la : Fly Creek UL 1 de chez Big Agnes
          (J’aimerais faire un article sur cette tente car c’est pour moi le meilleur compromis ; légèreté, volume intérieur, polyvalence…)

          • Ok merci pour toutes les informations, ça bien me servir…. départ prévu le 7 octobre, je te donnerai un retour de mon expérience !

          • Ok super on attend de tes nouvelles alors !
            N’oublie pas ton masque ultra léger = lunettes de piscine, pour profiter des fonds marins 😉

            Bonne rando !

  10. Bonjour,
    Merci pour ces informations qui vont me servir pour étudier le projet de rando que nous avons sur l’île (côte sud seulement ; de Ciutadella à Mahon ou l’inverse) du 6 au 12 mai prochain avec notre petit garçon qui aura 8 ans…
    Mon mari prétend que nous pouvons nous abstenir de tente et partir seulement avec un tarp…????? qu’en penses-tu ?
    J’aurai sûrement d’autres questions à te poser…si le projet se concrétise…
    Merci d’avance pour ton avis, à bientôt !
    Frédérique

    • Bonjour,

      Effectivement la côte Sud est moins sauvage mais plus facile avec un enfant de 8 ans que la côte Nord.
      Avec de belles plages pour le motivé !
      Pour le tarp, c’est difficile à dire. Il fait généralement beau, mais on est jamais à l’abris d’un bel Orage.
      Le printemps est moins humide que l’automne, mais personnellement je me suis pris un gros orage le premier soir et j’étais content d’être à l’abris sous la tente…
      Mais c’est vrai que ça se tente, haha le super jeu de mots 🙂

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*