Les 4 meilleures balises de détresse pour randonner + communication satellite

Quand on randonne il est important d’avoir un moyen de communication pour prévenir les secours en cas de problème ou tout simplement pour rassurer nos proches.

La quasi-totalité du territoire et des montagnes françaises sont couverts par les réseaux de téléphonie mobile. (90 % des territoires de montagne français sont couverts).

Mais il existe encore des zones non couvertes (les zones blanches) dans lesquelles la communication sera délicate ! A l’étranger de grandes zones peuvent ne pas être couvertes par les réseaux téléphoniques…

Dans certains massifs une balise de détresse ou un moyen de communication par satellite peut être utile pour palier à ce problème (Voir la couverture des réseaux par opérateur en France)

Note : S’il n’y a pas de réseau là où vous êtes et que vous devez appeler le 112, tentez votre chance quand même, car ce numéro utilise toutes les antennes de tous les opérateurs. Il y a donc de bonnes chances pour que ce numéro fonctionne.

Faut-il partir randonner avec une balise de détresse et un moyen de communication par satellite ?

En France la question se pose… Si vous randonnez seul, en dehors des sentiers battus, dans un massif peu couvert par les réseaux téléphoniques cela peut être pertinent.

Si vous randonnez à l’étranger, dans une zone isolée, sans réseau téléphonique, cela devient essentiel !

Dans cet article on va regarder quelles sont les meilleures balises de détresse et/ou moyens de communication par satellite pour la randonnée et le voyage nature.

Mais avant de vous présenter ma sélection des 4 meilleures balises de détresse et/ou moyens de communication par satellite, j’aimerais vous expliquer les principaux critères à prendre en compte pour faire le bon choix. C’est parti !

Note 1 : 

Certains équipements n’ont que la fonction balise de détresse. (J’appuie sur un bouton, la détresse est lancée et je dois attendre les secours sans pouvoir communiquer avec eux).

D’autres équipements permettent d’envoyer une détresse et de communiquer par messages avec les secours et/ou vos proches.

Enfin, si vous souhaitez communiquer par téléphonie (parler) alors il vous faudra un téléphone satellitaire. Le prix de ces téléphones et l’abonnement nécessaire aux communications est très cher. (je ne parle pas des téléphones satellitaires dans cet article !)

Note 2 : 

Attention la fonction “Détresse” de ces équipements n’est pas à prendre à la légère ! 

Une détresse est une situation ou votre vie est en jeu. Quand vous déclenchez une détresse, vous déclenchez toute une chaîne de secours avec des moyens souvent très coûteux (hélicoptère par exemple).

Donc concrètement, un petit doigt cassé ce n’est pas une détresse ;).

Comment choisir une balise de détresse et un moyen de communication par satellite pour la randonnée et le voyage nature ?

Les 4 critères principaux pour choisir une balise de détresse (et/ou un moyen de communication par satellite) pour randonner :

1 – Balise de détresse uniquement ou moyen de communication en plus ?

Comme je viens de le dire dans la note 1 ci-dessus, certains équipements ont juste une fonction détresse, alors que d’autres permettent en plus de communiquer par message avec les secours et/ou vos proches.

C’est un choix à faire dès le début de votre réflexion, en sachant que :

-Une simple balise (PLB*) de détresse ne nécessite pas d’abonnement. Une fois payée (300 € en moyenne), elle ne vous coûte rien de plus. Pas de problème non plus d’énergie puisque sa batterie dure 5 ans sans avoir à sans occuper. 

Mais attention, au bout de 5 ans il faudra l’envoyer dans un centre agréé pour la remplacer, cela vous coûtera en gros la moitié du prix de la balise.(150 € en moyenne, donc 30 € / an sur 5 ans).

Ce genre de balise avec un niveau d’étanchéité très élevé, utilise LE réseau officiel de détresse SARSAT COSPAS. C’est donc un équipement très fiable mais qui n’a une seule fonction : l’envoi d’une détresse

* PLB = Personal Land Beacon

-Autre solution, une balise avec laquelle vous pouvez envoyer une détresse mais aussi communiquer par message. Elle vous coûtera à l’achat entre 150 et 500 € en moyenne et nécessitera un abonnement mensuel ou annuel (15 à 75 € / mois) pour fonctionner. 

Sa batterie devra être régulièrement rechargée sur le terrain (l’autonomie est assez bonne, plusieurs jours…)

Ce genre de balise avec un niveau d’étanchéité modéré, utilise des réseaux satellites comme Iridium ou Globalstar qui sont reconnus pour leur fiabilité.

C’est donc un équipement multifonction assez fiable, mais moins étanche qu’une balise de détresse SARSAT COSPAS (PLB). De plus, vous devrez vous assurer de pouvoir la recharger régulièrement.  

2 – Le poids

Toutes ces balises pèsent entre 100 et 200 g en moyenne. Si vous voulez randonner ultra léger, vous choisirez les plus légères ! 

3 – L’alimentation (en énergie)

Certains équipements possèdent des batteries rechargeables (à recharger par USB avec une batterie externe). Vous pouvez donc être autonome sur une longue période avec un panneau solaire.

D’autres nécessitent des piles AAA. (moins pratique)

Enfin les balises de détresse SARSAT COSPAS on une batterie intégrée à changer tous les 5 ans.

4 – L’autonomie

Une balise de détresse SARSAT COSPAS a une autonomie de 5 ans (durée de vie de la batterie) puisque que, si tout va bien, on ne se sert jamais de la balise, sauf le jour où on doit envoyer une détresse.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les 3 meilleures tentes 2 places auto-portantes pour randonner

Les autres équipements ont des autonomies qui vont de 90 h à 1 mois environ, suivant l’utilisation que vous en faites et les réglages que vous choisissez…

5 – Couverture mondiale

Les réseaux SARSAT COSPAS et Iridium ont une couverture mondiale. Que vous soyez aux pôles, dans la forêt amazonienne ou dans les Alpes, ça fonctionnera !

Le réseau Globalstar à une couverture presque mondiale, mais pas complète.

(Voir la carte de couverture du système )

Les petits détails qui font toute la différence pour choisir votre balise de détresse et moyen de communications satellite pour randonner

A – Envoi d’une détresse

Tous ces appareils sont munis d’un bouton pour envoyer une détresse. Ce bouton est forcément protégé par un “capot” pour éviter les erreurs de manipulation.

Les balises SARSAT COSPAS utilisent leur propre système pour déclencher les secours (c’est LE réseau officiel de secours sur terre comme en mer).

Les autres équipements délèguent la gestion du déclenchement des secours au réseau GEOS (centre international de coordination des sauvetages, reconnu mondialement)

B – Envoi de message

Sur certains appareils*, vous ne pouvez envoyer que des messages pré-enregistrés à l’avance, ce qui limite beaucoup les communications. Sur d’autres vous pouvez écrire ce que vous voulez. 

Sur les appareils Garmin par exemple un SMS = 160 caractères. (Il est possible d’écrire un  message de plus que 160 caractères mais cela vous comptabilisera plus de crédit de SMS. (Certains forfaits proposent les SMS en illimité).

Sur les appareils Garmin vous pouvez également utiliser une application pour smartphone (Earthmate) ce qui facilite beaucoup l’écriture de messages, qui est un peu laborieuse avec les touches de l’appareil. (Il faudra donc aussi de la batterie dans votre smartphone).

* Pas d’envoi de message possible sur les balises SARSAT COSPAS.

C – La fonctionnalité tracking

Sur de nombreux appareils* il est possible d’activer une fonctionnalité de tracking. C’est à dire que l’appareil peut envoyer votre position à des intervalles réguliers (que vous choisissez). Cette position sera visible sur une carte en ligne, que vous pourrez partager uniquement à vos proches ou rendre publique.

* Pas de tracking possible sur les balises SARSAT COSPAS

D – La météo

Seul les appareils Garmin de cette sélection ont la possibilité de vous transmettre une météo plus ou moins précise. (météo basique = 1 SMS ou inclus dans le forfait  /  Météo précise = 1€ environ en plus du forfait)

E – Fonctionnalité GPS et d’orientation 

Seul les appareils Garmin de cette sélection vous proposent des fonctionnalités GPS.

Le Garmin Inreach mini propose une navigation de base par GPS (sans cartographie)

Le Garmin Inreach Explorer + propose des fonctionnalités GPS plus avancées : cartographie*, altimètre barométrique, compas… Mais sachez que vous ne retrouverez pas autant d’options que dans un GPS classique.

* Attention : toutes les cartographies ne sont pas compatibles sur cet appareil ! 

Garmin, dans la section “téléchargement des cartes” indique les appareils compatibles avec telle ou telle carte…

Les 4 meilleures balises de détresse et moyens de communications satellite pour la randonnée et le voyage nature.

En tenant compte de tous ces critères et après de très longues recherches, et pas mal de tests, voici les 4 meilleures balises de détresse et moyens de communication par satellite que j’ai sélectionnées pour vous. Chaque modèle correspond à une catégorie bien spécifique :             

1 – La Balise de détresse (+ envoi des messages texte pré-enregistrés) la plus accessible financièrement

(Catégorie « A » comme « Accessible financièrement »)

Traceur satellite Spot Gen4 / Marque Globalstar

Cliquez ici pour voir son tarif

Cliquez sur l’image pour voir son tarif

Caractéristiques :

-Poids : 114 g

-Abonnement nécessaire : Oui (15€/mois)

-Etanchéité : IPX7 (30 min à 1 m sous l’eau)

-Alimentation : 4 piles AAA

-Autonomie : minimum 15 jours

-Couverture : presque mondiale (réseau Globalstar) (voir carte)

Fonctionnalités principales : Envoi de messages préenregistrés pour rassurer les proches, Tracking (possibilité de suivre votre progression sur une carte en ligne), Appel de détresse via GEOS (Centre international de coordination des sauvetages)

Avantages : Petit prix et simple d’utilisation

Inconvénients : Envoi de messages pré-enregistrés uniquement

Mon avis : Une petite balise légère et bon marché pour pouvoir communiquer de manière succincte avec vos proches et envoyer une détresse même hors réseau téléphonique. Fonctionne sur une grande partie de la planète, mais attention pas partout ! (voir la carte des zones de fonctionnement).

Cliquez ici pour voir son tarif


2 – La balise de détresse (+ envoi de messages texte) le meilleur rapport : légèreté / polyvalence

(Catégorie « P » comme « Polyvalent mais assez léger »)

Balise Inreach Mini / Marque Garmin

Cliquez ici pour voir son tarif

Cliquez sur l’image pour voir son tarif

Caractéristiques :

-Poids : 100 g

-Abonnement nécessaire : Oui (15 à 75€/mois)

-Etanchéité : IPX7 (30 min à 1 m sous l’eau)

-Alimentation : Batterie rechargeable par USB (Ok avec une batterie externe)

-Autonomie : 90 h à 24 jours suivant le réglage

-Couverture : mondiale (réseau Iridium)

-Mémoire : micro USB

Fonctionnalités principales : GPS basique, Envoi de SMS, Tracking (possibilité de suivre votre progression sur une carte en ligne), Appel de détresse via GEOS (Centre international de coordination des sauvetages), réception de météo.

Avantages : Très léger, avec les fonctionnalités essentielles disponibles

Inconvénients : Il est nécessaire d’utiliser l’application pour smartphone Earthmate (gratuite) pour l’utiliser correctement.

Mon avis : L’appareil de communication par satellite et de détresse le plus léger du marché, avec en prime un GPS basique intégré. Un très bon choix pour le randonneur solitaire voulant s’écarter des sentiers battus, hors réseau téléphonique tout en gardant une certaine sécurité.

Cliquez ici pour voir son tarif

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Traversée des Pyrénées : Randonner sur le GR 10 - Pays Basque

3 – La balise de détresse (+ envoi de messages texte) la plus complète mais un peu plus lourde

(Catégorie « P » comme « Polyvalent mais assez léger »)

Balise Inreach Explorer + / Marque Garmin

Cliquez ici pour voir son tarif

Cliquez sur l’image pour voir son tarif

-Poids : 213 g

Caractéristiques :

-Abonnement nécessaire : Oui (15 à 75€/mois)

-Etanchéité : IPX7 (30 min à 1 m sous l’eau)

-Alimentation : Batterie rechargeable par USB (Ok avec une batterie externe)

-Autonomie : 100 h à 3 ans en veille

-Couverture : mondiale (réseau Iridium)

-Mémoire : mémoire interne 2Go + micro USB

Fonctionnalités principales : GPS avec carte OSM (attention toutes les cartes ne sont pas compatibles avec cet appareil), Altimètre barométrique, Compas, Envoi de SMS, Réception de météo, Tracking (possibilité de suivre votre progression sur une carte en ligne), Appel de détresse via GEOS (Centre international de coordination des sauvetages)

Avantages : Un appareil très complet avec une très bonne autonomie.

Inconvénients : un peu plus lourd et un peu plus cher que les autres modèles de cette sélection.

Mon avis : Un appareil très complet pour communiquer avec ses proches hors réseau téléphonique, envoyer une détresse et se positionner. Cet appareil est un peu plus lourd que les autres modèles de cette sélection mais c’est aussi le plus complet ! Je m’en suis servi au Groenland avec beaucoup de satisfaction. Attention, seul bémol, toutes les cartes ne sont pas compatibles avec cet appareil. 

Cliquez ici pour voir son tarif


4 – La balise de détresse légère, fiable et très simple d’utilisation (sans envoi de message texte possible) 

(Catégorie « L » comme « Légèreté maximum* »)

Balise PLB 1 Ocean Signal / Marque Ocean Signal

Cliquez ici pour voir son tarif

Cliquez sur l’image pour voir son tarif

Caractéristiques :

-Poids : 116 g

-Abonnement nécessaire : Non

-Etanchéité : jusqu’à 15 m

-Alimentation : Batterie interne (validité : 7 ans)

-Autonomie après activation du SOS : + de 24h

-Couverture : mondiale (réseau Sarsat Cospas)

-Dimensions : 7.7 x 5.1 x 3.2 cm

Fonctionnalités principales : Appel de détresse via le réseau officiel et mondial Sarsat Cospas.

Avantages : Très légère, vraiment étanche et pas de soucis d’autonomie de batterie. On peut vraiment compter sur elle dans toutes les situations !

Inconvénients : Pas de communication par message possible, elle n’a qu’une fonction : envoyer une détresse !

Mon avis : Une balise très légère et vraiment étanche qui sert uniquement à envoyer une détresse. Tant qu’elle n’est pas déclenchée sa batterie est garantie pour 5 ans. Vous n’aurez donc pas à vous soucier de la recharger. Cette balise peut être utilisée sur terre comme sur mer. C’est LE système officiel avec une couverture mondiale pour envoyer une détresse, mais vous ne pourrez pas communiquer avec vos proches !

*Certains auront remarqué qu’elle est un tout petit peu plus lourde que la balise Inreach Mini de Garmin, mais ses avantages sont sa robustesse, sa fiabilité et sa simplicité. C’est une balise pour les minimalistes qui veulent juste pouvoir appeler au secours le jour où leur vie sera en danger.

Cliquez ici pour voir son tarif


Voilà, vous n’avez plus qu’à faire votre choix !

Et vous, dites-moi dans les commentaires l’appareil qui vous conviendrait le mieux. 

Si vous en utilisez déjà un, dites-moi si vous en êtes content (ou pas) et pourquoi ?


Le guide ultime du matos pour randonner

Si vous souhaitez découvrir ma sélection de 150 équipements pour partir randonner léger et en sécurité, Téléchargez mon  Guide Ultime du Matos pour Randonner.  Vous y trouverez les meilleurs compromis : légèreté / résistance / polyvalence / confort / prix. + 3 checklists pour ne rien oublier !

guide matériel randonnée
Cliquez sur l’image pour télécharger le guide

Je vous souhaite de belles Aventures !

Brieg.

LA TRANSPARENCE C’EST IMPORTANT ! Note sur l’affiliation :

Quand vous cliquez sur les liens du matériel que je vous recommande, je touche dans la plupart des cas une petite commission sur le produit que vous achetez. Mais cela ne vous coûte pas un centime de plus.

C’est ce qu’on appelle de l’affiliation. La création d’un article demande beaucoup de temps, cela me permet de vous proposer tout ce contenu gratuitement.

Et là vous vous dites : -« Ok, il n’est pas objectif le gars ! Il va recommander ce qui marche le mieux !  »

Et bien non ! Pourquoi ?

Ce qui m’intéresse c’est de vous conseiller l’équipement qui vous convient le mieux. Que le modèle sélectionné soit disponible ou pas avec de l’affiliation, je vous le propose. En bref l’affiliation n’est en aucun cas mon critère de choix 😉.

Je m’engage donc à vous donner mon avis objectif. Les conseils que vous trouverez dans cet article sont les mêmes que ceux que je donnerais à un ami. C’est également le matériel que je sélectionne pour mon usage personnel !

Je n’ai pas tout testé sur le terrain :

Pour continuer sur la transparence de mes recommandations, sachez que je n’ai pas testé sur le terrain tout le matériel que je vous recommande. Mais encore une fois c’est LE matériel que j’ai sélectionné si je devais me rééquiper. 

Recherches utilisées pour trouver cet article :achat balise de detresse pour randonneur, belle randonnée, l\usage du smartphone en randonnée
Partager l'article :

4 Comments

  1. pour compléter ce que j’ai écris précédemment, le Mini V2 est aussi MIL-STD-810, ce qui en fait un appareil trés costaud, mais le mieux est de faire tout de même attention…
    et également par rapport aux abonnements, pour être précis il y a donc les formules avec abonnements annuels a 15/30/60€ (suivant la formule) et frais de souscription de 35€, et pour les formules libres les formules sont de 20/40/75€, mais par contre entrainent des frais annuels de 40€.
    toutes les formules ont cet avantage d’envoi de sms illimités vers 3 numeros prédéfinis avec le lien pour zoomer sur la position,

    par rapport également a l’utilisation des balises qui se servent de Globalstar, malheureusement le réseau n’est plus ce qu’il était, je n’avais pas revu les cartes de couverture depuis un moment, mais la couverture s’est vraiement réduite comme peau de chagrin, j’ai connu les débuts du réseau lorsqu’il avait été lancé avec feu France Telecom, et a ce moment là la couverture était nettement plus compléte, ne serait ce que pour l’Afrique par exemple, certains aléas financiers ont fait que le réseau a bien baissé en qualité, j’avais vu certains tests de comparaisons d’envois de message et c’était assez flagrant en terme d’envois/réception…
    ils précisent même « Les clients devraient s’attendre à connaître un signal plus faible » suivant les zones ou l’on se rendra…
    l’Afrique n’est quasiment par couverte et le Moyen Orient non plus, dommage, leurs problémes de sats et financiers ont du passer par là…mieux vaut se servir de Thuraya qui couvre très bien la partie Afrique/Moyen Orient (pour la partie téléphonie/data)
    je termine en précisant que je suis pas employé par Garmin, a part pour une utilisation des tels Globalstar au lancement je n’ai pas retouché leurs produits, lorsqu’ils ont eu, il y a un bon moment, certains problémes techniques et financiers (les balises n’étaient pas encore lancées) la partie téléphonie était une galére sans nom, il fallait se connecter a leur site pour voir quelles zones étaient couvertes a tel moment !!! terriblement pratique au moment ou l’on a besoin de passer un appel…
    et le sav est pas au top, un revendeur spécialisé en matériel de transmission de baroudeurs chez qui je prend mon matériel a d’ailleurs laissé tombé ce réseau pour ne pas risquer de louer du materiel qui ne suivrait pas…

    • Merci alain pour toutes ces précisions, qui seront je suis sûr très utile pour les personnes intéressées par ces balises de détresse / communication satellite 😉

  2. Moi j’ai une plb pour mes ultra trail qui peuvent durer de sjours et bine je recommande ces equipeemnt à tout le monde ! (et quasi personne connait ).
    C’est les plus simples/léger/economiques/fiable pour des gens qui en veulent pas plus de « conexion » en montagen mais juste « alerter si urgence »

    Vu l epeu de réseau dans les écrins les pyrhénes… je dirai qu’ne montagen on a PAS de réseau surtout qu’on ne choisit pas l’accident !

    La météo et le tracking me font envisager la petite garmin…

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*