Pourquoi utiliser des bâtons de randonnée ? (6 avantages et 3 inconvénients)

pourquoi utiliser des batons de randonnée

Si vous vous posez la question de l’intérêt des bâtons de randonnée pour marcher, vous êtes au bon endroit !

Dans cet article, nous allons voir les avantages et les inconvénients des bâtons de marche. Vous découvrirez aussi, dans quelles situations ils sont le plus utiles.

Note 1 : Si vous lisez cet article, vous avez peut-être des préjugés sur l’utilisation des bâtons de randonnée ou bâton de marche (appelez-les comme vous voulez !). Je vous invite à lire cet article (que j’ai écrit le plus objectivement possible) en oubliant vos préjugés ou ce que vous avez entendu sur l’utilisation de bâtons de rando ;).

Note 2 : Sachez que pour des raisons environnementales, les bâtons de marche non équipés d’embouts en caoutchouc sont interdits sur certains sentiers. C’est le cas du GR 34 (le sentier des douaniers) qui fait le tour de la Bretagne. Ou sur le GR 340 sur Belle île.

Les 6 avantages des bâtons de randonnée

Certains vous dirons que l’homme est fait pour marcher sur deux jambes, que les bâtons ne sont pas naturels, c’est vrai !

Mais d’un autre côté l’homme à toujours eu la présence d’esprit pour se fabriquer des outils afin de se simplifier la vie…

Et quand on y réfléchit, pendant que l’on marche les bras ne font pas grand-chose, à part se balancer pour nous permettre d’améliorer notre équilibre et nous donner un peu d’inertie !

Je vous le dis tout de suite, les bâtons de marche sont des outils dont il serait vraiment dommage de se passer…

1 – Utiliser des bâtons de marche pour soulager vos articulations

En utilisant des bâtons de marche vous allez clairement soulager vos articulations. Je pense avant tout aux genoux, mais aussi aux hanches et aux chevilles. En effet quand vous marchez, si une partie de votre poids est répartie sur vos bâtons, c’est du poids en moins sur vos articulations.

Cela est particulièrement vrai dans les descentes qui sont connues pour être traumatisantes pour les genoux. En soulageant chacun de vos pas vous limiterez les douleurs de genoux !

2 – Utiliser des bâtons de randonnée pour limiter votre fatigue musculaire

De la même façon en marchant avec des bâtons, vous limiterez votre fatigue musculaire. On dit qu’en marchant avec des bâtons, c’est 70% d’effort dans les jambes et 30% dans les bras.

Donc très simplement quand on monte c’est 30% de fatigue musculaire en moins sur vos cuisses. Mais quand on descend également, car contrairement à ce que l’on croit les courbatures sont plus dues aux descentes plutôt qu’aux montées.

3 – Utiliser des bâtons de marche pour aller plus vite

On peut voir aussi le problème dans l’autre sens. Au lieu de gagner en fatigue musculaire, on peut avec la même fatigue allez plus vite. Cela est vraiment flagrant dans une montée raide avec un sac à dos lourd.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les 3 meilleurs panneaux solaires pour randonner

Une personne sans bâtons va vraiment lutter, pas après pas, contre la gravité et éventuellement glisser si le sol est gras. Alors qu’une personne avec des bâtons va pousser fortement dessus et progressez beaucoup plus vite à fatigue égale. J’irais même jusqu’à dire que le randonneur équipé de bâtons ira plus vite en se fatiguant moins !

Sur le plat vous irez également plus vite avec des bâtons, mais cela est moins flagrant.

En descente vous n’irez pas forcément beaucoup plus vite, mais vous fatiguerez beaucoup moins.

avantage des batons de randonnée

4 – Utiliser des bâtons de marche pour gagner en équilibre

Ces bâtons vous permettent également d’augmenter votre équilibre. Sur un chemin plat et facile ils ne sont pas forcément nécessaires puisque vous tenez très bien sur vos deux jambes naturellement.

Mais sur les terrains plus difficiles, avec des pierres, des marches, des montées, des descentes, des dévers…, les bâtons vous permettent de prendre des points d’appui et vous sécuriser.

Mais les bâtons ont tout de même leurs limites. Si le terrain devient vraiment compliqué, ils peuvent vous embarrasser plus qu’autre chose, et devenir dangereux.

Je pense par exemple à des sentiers de montagne où il faut parfois mettre les mains sur les rochers pour se sécuriser. Dans ce cas, il vaut mieux ranger les bâtons dans le sac à dos !

5 – Utiliser des bâtons de randonnée pour éviter les blessures

Comme je l’ai déjà dit, les bâtons de randonnée permettent de protéger les articulations. Mais la grosse blessure la plus courante en randonnée est l’entorse de la cheville. Les bâtons de marche permettent très souvent de récupérer une cheville qui part en vrac.

En effet quand vous allez sentir que votre cheville vrille, vous allez automatiquement et instinctivement porter votre poids sur vos bâtons et éviter la blessure. Si malgré tout vous vous tordez la cheville, les conséquences seront forcément moins graves.

6 – Utiliser des bâtons de marche pour monter votre tente (ou tarp)

Si vous randonnez en bivouac sur plusieurs jours, les bâtons permettent d’acheter une tente sans arceaux, prévue pour être montée avec une paire de bâtons. Cela vous fait gagner beaucoup de poids dans votre sac à dos et vous soulage le dos !

De la même manière, si vous emportez un tarp (même pour une randonnée à la journée), vous pourrez l’installer pour vous protéger du soleil ou de la pluie pendant une pause.

Autre astuce : Avec une tente à arceaux normale, vous pouvez utiliser les bâtons pour faire un fil à linge et sécher vos vêtements que vous venez de laver).

tente auto portante - bivouac

Les 3 inconvénients des bâtons de randonnée

1 – Les bâtons de marche peuvent provoquer des chutes

Dans les avantages, je vous ai dit que les bâtons de marche permettent de limiter les chutes. Mais attention, ils peuvent également provoquer des chutes si vous ne les utilisez pas correctement. Les descentes sont les plus délicates.

Le plus grand risque est de planter un de vos bâtons entre vos jambes et de trébucher. Si les dragonnes sont en place, la chute risque d’être spectaculaire. Pour éviter cela, il est recommandé de ne pas mettre les dragonnes sur les terrains difficiles.

Pour savoir comment bien marcher avec des bâtons de marche, cliquez ici pour voir ma vidéo complète !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment prévoir la météo avec les nuages : 10 techniques fiables (partie 1/2)

2 – Les bâtons de marche sont encombrants

Quand vous marchez, vos mains ne sont pas libres. Si vous souhaitez regarder votre carte ou prendre une photo, vous devez d’abord lâcher vos bâtons, les tenir dans une seule main ou les caler contre vous. Si vous ne vous y prenez pas bien, ils tomberont une fois sur deux ;).

Lors des pauses, il faut stocker vos bâtons. Heureusement, la plupart des bâtons de marche sont pliants. Si vous rentrez dans un magasin, il faudra les ranger. Si vous vous arrêtez pour boire un verre sur une terrasse, il faudra les mettre contre un support, ils finiront souvent par terre…

Un autre risque est également de les oublier.

Ces petits inconvénients ne sont pas insurmontables, mais il faut juste en avoir conscience.

3 – Les bâtons de marche ont un coût

Et oui, cela vous fait un équipement en plus à acheter. Les prix vont du simple au triple. Si vous souhaitez en acheter, votre choix se fera en fonction de votre budget et de vos attentes.

Cliquez ici pour lire mon article : « Les 3 meilleurs bâtons pour la randonnée »

Mon avis sur les bâtons de randonnée

J’ai tenté dans cet article d’être le plus objectif possible. Mais après de nombreuses années d’utilisation, je peux vous dire que les avantages des bâtons dépassent largement leurs petits inconvénients !

En sachant que :

  • Plus vous faites des dénivelés en montagne, plus ils sont utiles.
  • Plus vous portez un sac à dos lourd, plus ils sont utiles.

A l’inverse, si vous randonnez sur un terrain plat avec un sac à dos léger, leur utilité est un peu plus discutable.

Mon utilisation des bâtons de marche

  • Pour une randonnée de plusieurs jours, j’emporte toujours mes bâtons de marche (au pire si je ne les utilise pas sur le plat je les fixe sur mon sac à dos).
  • Pour une randonnée à la journée en montagne, j’emporte toujours mes bâtons.
  • Pour une randonnée à la journée en plaine ou en bord de mer, je ne les prends pas.

Si vous n’avez jamais essayé les bâtons de randonnée, soyez curieux, testez-les pour vous faire votre propre avis !

Si vous en avez déjà essayé, je suis curieux d’avoir vos retours d’expérience. Dites-moi ce que vous en pensez dans les commentaires 😉

Le guide ultime du matériel pour randonner

Si vous souhaitez découvrir ma sélection de 150 équipements pour partir randonner léger et en sécurité, téléchargez gratuitement mon  Guide Ultime du Matos pour Randonner.  Vous y trouverez les meilleurs compromis : légèreté / résistance / polyvalence / confort / prix. + 3 checklists pour ne rien oublier ! (mise à jour annuelle)

guide du matériel pour randonner
Cliquez sur l’image pour télécharger le guide

Je vous souhaite de belles aventures

La transparence c’est important ! Note sur l’affiliation :

Quand vous cliquez sur les liens du matériel que je vous recommande, je touche dans la plupart des cas une petite commission sur le produit que vous achetez. Mais cela ne vous coûte pas un centime de plus.

C’est ce qu’on appelle de l’affiliation. La création d’un article me demande beaucoup de temps, cela me permet de vous proposer tout ce contenu gratuit.

Je m’engage à vous donner mon avis le plus objectif possible, basé sur mon expérience, mes tests et mes recherches. Les conseils que vous trouverez dans cet article sont les mêmes que ceux que je donnerais à un ami. C’est également le matériel que je sélectionne pour mon usage personnel !

Besoin d’Aventure est membre de 1% for the Planet.

Partager l'article :

10 Comments

  1. Un 4 ème inconvénient est que le l usage répété de bâton de marche dégrade la végétation et les chemins ( bien sûr surtout ceux qui sont sur fréquentés ) et accélère l’érosion certaines communes les interdisent désormais à moins de rajouter des embouts protecteurs

    • Effectivement marie vous avez raison. Mais je ne sais pas ce qui est le plus impactant sur l’environnement :
      – L’utilisation des bâtons sans caoutchouc qui fait de petites marques sur la terre du chemin que vous empruntez.

      – L’utilisation des bâtons avec embouts en caoutchouc qui s’usent et laissent des micro-bouts de caoutchouc sur tout le chemin.

      On peut également penser à l’usure des semelles de nos chaussures… Tout le caoutchouc qui n’est plus là, est sur les chemins sous forme de micro-particules…

      Je ne critique pas votre commentaire, c’est juste une réflexion, car je suis (a mon niveau) incapable de dire ce qui est le moins impactant !

      • Effectivement difficile à dire
        la pointe des bâtons en s’enfonçant dans le sol crée des trous dans lequel l eau s’infiltre et augmenterait la dégradation du chemin

        le VRAI problème c’est la sur
        fréquentation.( Sur médiatisation de certains sentiers , engouement pour la marche à pied la randonnée comme pour le voyage à vélo ) il y a des centaines de sentiers de randonnée en France mais tout le monde s’agglutine sur les mêmes ( soi-disant plus joli , avec plus d’infrastructures plus connu .. )

        Les marcheurs qui sortent du sentier créant des sortes de sentier parallèle sur lesquels plus rien ne pousse

        Et pour peu qu’il y ait quelques vététistes qui passent par là

        Perso je n’ai pas d’avis sur la question des bâtons ( si ce n’est qu avec l âge même en l’absence de problème au genou j’ai fini par m’y mettre )

        c’était juste pour prévenir que peut-être se renseigner avant de partir et se munir d’embout en caoutchouc si besoin

  2. Bonjour,mon mari et moi utilisons régulièrement les bâtons de marche avec un caoutchouc a la pointe , recommandé par mon fils, et depuis nous n’oublions pas nos bâtons, nous fatigons beaucoup moins, et surtout dans les descentes sur du dénivelé,sauf sur les randonnées en terrain plat et facile, je recommande aux personnes de prendre les bâtons

  3. Bonjour. Pour une personne «  d’âge mûr « et poids léger je n’ai jamais remarqué que l’absence des embouts cela abimé le chemin que je prends tous les dimanches. Si la terre est tassée par le passage des randonneurs les marques faites par les pointes peuvent permettre à la pluie de rentrer dans la terre comme on fait dans la gazon avec des semelles à grandes pointes. Une autre façon de voir les choses, de plus dans un chemin caillouteux et humide les embouts peuvent glisser sur ceux ci.

  4. Bonsoir,
    Autres usages :
    – repousser un chien ou s’en servir comme bouclier,
    – Enlever des toiles d’araignée ou de chenilles,
    – Repousser de l’herbe humide ou trop dense,
    – aide à l’equilibre lors du franchissement d’un gué, d’un petit ruisseau.

    Bref, je ne randonne plus jamais sans mes bâtons.
    Pascal

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*