Les 3 avantages d’une lampe frontale (+ 1 inconvénient)

Lampe frontale avantage lecture

Savez-vous que la première lampe frontale a été créée pour un médecin à la fin du 19ème siècle. Puis de grosses lampes frontales ont été installées sur les casques des mineurs pour y voir clair dans les mines de charbon. Et c’est en 1972 que l’inventeur Ferdinand Petzl créa les premières lampes frontales plus modernes. (Petzl : marque française leader du marché)

Bref, les lampes frontales ont bien évolué depuis. Elles sont maintenant équipées de LED et font partie du matériel indispensable pour marcher, courir, pédaler et bivouaquer…dans la nature.

Mon conseil : même pour une sortie à la journée, ayez toujours une lampe frontale dans votre sac. C’est un équipement de sécurité très utile si votre sortie est plus longue que prévue ou que vous vous perdez et que la nuit arrive !

A – La liste de tous les avantages d’une lampe frontale :

1 – La lampe frontale permet d’avoir les mains libres

C’est évidemment le plus grand avantage de la lampe frontale. Une fois installée sur la tête avec son bandeau élastique, elle tient toute seule et vous permet d’utiliser vos mains pour faire ce que vous voulez.

La lampe frontale est donc très utile dans les situations nocturnes suivantes : 

  • Monter votre tente facilement même si la nuit est déjà tombée
  • Préparer votre repas au bivouac en voyant bien ce que vous faites
  • Lire un livre ou jouer aux cartes dans la tente le soir
  • Lire une carte* en la tenant des deux mains
  • Bricoler sur un vélo à l’étape
  • Ou toute autre activité indispensable au bivouac (toilette…)

*Certaines lampes proposent une fonction lumière rouge. Ce qui évite d’éblouir vos yeux pour continuer à voir correctement dans le noir. Mais attention cette lumière rouge fait disparaître toutes les écritures magenta (rouge/rose) de la carte IGN. C’est-à-dire tout ce qui correspond aux informations touristiques et notamment les GR (GR : sentiers de Grande Randonnée). Vous pourrez tester, c’est assez bluffant !

Lampe frontale avantage bivouac
Bivouac sur le tour de Minorque en kayak

2 – La lampe frontale permet d’éclairer là où l’on regarde

La lampe frontale est fixée sur la tête et bouge avec elle. Donc dès que vous tournez la tête pour que votre regard change de direction, la lampe vous suit toute seule !

De plus, la majorité des lampes frontales ont un réglage pour orienter le faisceau verticalement. Elles peuvent donc éclairer droit devant ou plus bas vers le sol (ce réglage permet aussi d’éviter d’éblouir une personne en face de vous).

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Randonnée équestre : le cheval de bât ou les joies de l'autonomie

La lampe frontale permet donc par exemple : 

  • De pouvoir regarder là où l’on met les pieds quand on marche 
  • Puis dans la seconde qui suit de regarder devant soi 
  • Ou encore de regarder en l’air pour éviter des branches ou autres obstacles

3 – La lampe frontale se fait complètement oublier

La plupart des lampes frontales sont légères (30 à 100 g environ pour les modèles les plus légers) et peu encombrantes (elles tiennent dans une poche). Si le bandeau élastique est bien réglé, une lampe frontale est généralement très confortable et se fait complètement oublier. Le risque de chute est également très faible !

La plupart de ces lampes sont également étanches à la pluie (selon la qualité du modèle choisi) ce qui permet de continuer à l’utiliser même par temps pluvieux !

Retour d’expérience :

Il peut même m’arriver d’oublier ma lampe frontale allumée sur ma tête quand le jour se lève et que je n’en ai plus besoin 😉

Le seul inconvénient des lampes frontales

Honnêtement, il est difficile de trouver des inconvénients aux lampes frontales. Le seul que je vois, c’est l’éblouissement d’une personne en face de vous (situation courante au bivouac quand on discute face à face). Pour ça, il faudra soit : incliner votre faisceau vers le bas, réduire la puissance, passer en lumière rouge ou alors suspendre la lampe au-dessus de tout le monde pour faire une lumière d’ambiance 😉

lampe frontale avantage
Bivouac lors d’une préparation pour mon expédition en kayak au Groenland

B – Les différentes options généralement disponibles sur une lampe frontale

Les lampes frontales ont plusieurs puissances et modes d’éclairage

Vous avez souvent le choix entre 2 ou 3 puissances* disponibles : 

-Puissance faible pour un éclairage de proximité (exemple : lecture – 5 à 10 lumens)

-Puissance moyenne pour y voir un peu plus loin (exemple : préparation du repas au bivouac – 50 à 100 lumens)

-Puissance forte pour voir vraiment plus loin (exemple : se déplacer à pied, à vélo… – 200 à 600 lumens)

En fonction de la puissance choisie, la largeur du faisceau variera automatiquement (large pour une faible puissance et plus étroit pour une forte puissance).

*Attention l’autonomie est très variable suivant la puissance utilisée. Cela peut aller par exemple de 100h en mode minimum à 2h en mode puissant sur la lampe frontale Petzl Actik Core.

Vous avez également souvent 3 modes disponibles : 

-Mode lumière fixe

-Mode clignotant (utile pour vous faire repérer) 

-Mode éclairage rouge pour éviter d’éblouir vos yeux et continuer à voir correctement dans le noir. Mais attention, comme dit plus haut, cette lumière rouge a un gros inconvénient*

* Cette lumière rouge fait disparaître toutes les écritures magenta (rouge/rose) de la carte IGN (c’est à dire tout ce qui correspond aux informations touristiques et notamment les GR (GR : sentiers de Grande Randonnée). Vous pourrez tester, c’est assez bluffant !

Alimentation de la lampe frontale par piles ou batterie

Une lampe frontale est autonome, mais il faudra la recharger de temps en temps. Beaucoup de lampes frontales fonctionnent avec 3 petites piles AAA LR03 (on peut mettre des rechargeables) ou avec une batterie (rechargeable par USB sur secteur ou sur une batterie externe (powerbank).

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment marcher avec des raquettes ? (le guide complet)

Certains modèles comme la lampe frontale Petzl Arctic Core permettent de mettre soit 3 piles AAA LR03 soit une batterie rechargeable. (pratique !)

C – Les lampes frontales ont démocratisé les activités outdoors de nuit

Les lampes frontales sont très utiles pour continuer à vivre dehors dans la nature quand il fait nuit, mais elles permettent également de continuer à pratiquer vos activités favorites en mode nocturne !

De nuit, avec une lampe frontale assez puissante vous pourrez marcher, courir, faire du VTT, du ski de fond…

La lampe frontale peut également remplacer le phare avant sur un vélo de route ou lors de vos trajets quotidiens (c’est ce que j’utilise sur mon vélo).

Vous avez même des fixations pour pouvoir installer votre lampe frontale sur un casque. (comme en spéléologie)

lampe frontale vtt
© Tim Foster sur Unsplash

D – 2 autres utilisations d’une lampe frontale :

1 – A la maison une lampe frontale vous permettra de lire dans votre lit sans gêner votre partenaire qui veut dormir 😉

2- Une lampe frontale est également super utile pour bricoler (surtout dans les endroits sombres (garage, moteur, plomberie, grenier…). Elle vous permettra aussi de gérer facilement une éventuelle panne électrique !

E – Les 3 marques de lampes frontales les plus répandues : 

Pour découvrir ma sélection des meilleurs équipements pour randonner (dont les lampes frontales), téléchargez mon guide gratuite “Le guide ultime du matos pour randonner” (mise à jour annuelle)

matériel de randonnée

Je vous souhaite de belles aventures

Partager l'article :

2 Comments

  1. Très intéressant comme toujours. Il me semble cependant que la lampe frontale ne peut se substituer à l’éclairage d’un vélo sur le plan légal. Ceci dit, sans aucune certitude… Cordialement. Franck

    • Merci Frank,
      Effectivement c’est un point à vérifier !
      Mais peut de chance que les autorités verbalisent à partir du moment où tu as un éclairage quelconque 😉

      En jouant sur les mots, le texte de loi en vigueur ne précise pas si c’est obligatoirement sur le vélo… 😉
      Article R313-4
      X.-La nuit, ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante, tout cycle doit être muni d’un feu de position émettant vers l’avant une lumière non éblouissante, jaune ou blanche.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*