Partir en voyage à vélo sereinement en élucidant 9 questions

partir-en-voyage-a -velo-sereinement

Cet article à été écrit par Aurélien Escales, lecteur du blog, ayant pas mal d’expérience en voyage à vélo. Il revient notamment d’un voyage de 3 mois jusqu’au Maroc ! Je lui laisse donc la parole 😉 Brieg.

Organisez votre voyage à vélo en toute quiétude en vous posant 9 questions

L’idée de l’aventure sur selle a germé en vous et ce n’est plus qu’une question de temps avant de plier vos sacoches. Prendre la route sur deux roues, c’est votre prochain défi et en attendant le jour J, vous réalisez la quantité de choix à effectuer.

Entre les itinéraires cyclables, les centaines de casques, de porte-bagages, de montures, et le matériel de bivouac disponible sur le marché, vous vous demandez ce qui sera le plus adapté à votre expédition.

Vous poser les bonnes questions vous aidera à faire le tri dans vos idées et l’organisation de votre road trip s’en trouvera facilitée. Alors en piste (cyclable) : voici les 9 questions à éclaircir avant de partir en voyage à vélo sereinement !

🚲🚲🚲 Vous connaissez déjà vos exigences ? Allez plus loin et découvrez la formation Voyage à vélo — Mode d’emploi de Besoin d’aventure ! 🚲🚲🚲 

🚲🚲🚲 Un tableau Bonus en fin d’article, pour vous aider à faire du tri dans vos idées ! 🚲🚲🚲

1 – De quelle quantité de liberté ai-je besoin ?

Nous plions tous bagages pour des raisons différentes. Certain⸱es auront envie de tout plaquer et de pédaler plusieurs années pour faire le tour du monde. D’autres auront simplement le désir d’aller se dégourdir les jambes quelques semaines. 

Déterminer l’ampleur de votre besoin de liberté vous permettra de poser un cadre. Ce dernier aura un impact sur la durée et les modalités de votre voyage, qui auront des répercussions sur vos choix techniques. Se fixer un itinéraire approximatif, aide à se représenter un trajet et donc des routes et des étapes. 

2 – Partir en voyage à vélo sereinement en vous posant la question : par où est-ce que je passe ?

Si certain⸱es cyclistes pédalent entre 60 et 80 km par jour, d’autres sont capables de dépasser les 120 km. Déterminer une vitesse moyenne vous permettra de savoir — même approximativement — où et quand vous vous trouverez à un endroit donné. Vous vous organiserez ensuite plus facilement en fonction des points suivants :

  • Etapes et visas ;
  • Réservations et warmshowers ;
  • Informations géopolitiques ou météorologiques ;
  • Portions sur route, sur graviers, en bus ou en train ;
  • Etc.
Vélo emballé pour le bus
Vélo empaqueté pour le bus

Est-ce que vous avez envie d’aller vite ? De vous reconnecter à la nature ? D’improviser au jour le jour ? De rencontrer des gens ? De tenter le hors-piste ou d’aller sur les itinéraires cyclables ?

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  4 jours à vélo en Bretagne Nord avec des enfants

Répondre à ces questions aura des conséquences sur vos choix matériels, la durée de votre périple et la période de l’année où vous prendrez le large.

3 – Quand est-ce que je pars ?

Justement en fonction de la saison, votre solution de couchage sera différente. Cela aura également un impact sur votre motivation à dormir dehors : mieux vaut ne pas s’ajouter de stress pendant les premiers jours et partir pendant les mois les plus doux. N’oubliez pas que rouler pendant les jours de canicule peut être très pénible, voire dangereux, si vous n’avez pas prévu suffisamment de réserves d’eau.

Voyage à vélo préparation

Si votre projet est de parcourir plusieurs continents, avoir préparé un itinéraire vous permettra de visualiser la saison à laquelle vous arriverez à votre destination. Comme vous le savez, l’été en Europe ne correspond pas à l’été dans l’hémisphère sud ou en Asie.

4 – Quelles seront mes dépenses ?

L’un des nombreux avantages du voyage à vélo se trouve dans la possibilité de partir avec un budget très serré. Vous aurez un meilleur contrôle sur votre porte-monnaie en choisissant une bonne tente et en cuisinant avec le bon réchaud. N’oubliez pas qu’avec l’effort quotidien, vous mangerez sûrement beaucoup plus que d’habitude. Prévoyez une place suffisante dans vos bagages ! 

Prévoyez une marge de sécurité, car un événement inattendu peut toujours intervenir : 

  • Une casse matérielle, 
  • Une fatigue excessive, 
  • Des intempéries, 
  • Etc. 

Si vos finances sont limitées, ce sera sans doute une meilleure idée de partir avec un équipement simple, trouvable dans tous les magasins de vélo du monde et facilement réparable.

En plus de la tente, offrez-vous des étapes en hébergements touristiques de temps à autre, votre corps et votre bonne humeur vous remercieront !

5 – Quel est mon besoin de confort ?

Lors d’une virée à deux roues, le temps de pause est essentiel. Vous ne ferez probablement pas 100 km tous les jours et le repos fait partie intégrante du voyage ! Prenez-le en compte ! Si votre budget ne vous permet pas de dormir tous les soirs en établissement, envisagez : 

  • Un bon duvet ;
  • Une tente de qualité ;
  • Un matelas gonflable ;
  • Des vêtements confortables et chauds pour le soir. 

N’oubliez pas que ces éléments augmentent la charge pour vos cuisses et qu’ils prendront de la place dans vos sacoches. Ne partez donc pas avec du matériel de montagne… sauf si vous allez en montagne bien sûr ! 😅

6 – Quelle est ma condition physique ?

Votre forme aura un impact sur votre rythme quotidien, sur votre fatigue et donc sur votre enthousiasme. Soyez honnête avec vous-même et ne vous surestimez pas. Ne vous sous-estimez pas non plus, votre corps a probablement plus de ressources que vous ne le pensez ! 😉

Tout le monde est capable de partir voyager à vélo. Choisir une quantité de matériel raisonnable et un vélo adapté à votre taille vous permettra de mieux valoriser votre énergie et d’éviter de rentrer… sur les rotules !

7 – Quel est mon besoin de technologie ? 

Vous ne voulez rien oublier et rendre ce biketrip unique ? Pour cela vous avez prévu de vloguer, d’être présent⸱e sur les réseaux sociaux et d’apporter de nombreux souvenirs.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment préparer un trek au Népal ?

Prenez conscience que voyager avec un drone, un appareil photo, un ordinateur ou un vélo suréquipé n’est pas anodin. Réfléchir à ces questions aura un impact sur votre budget de départ et sur votre quotidien de cyclotouriste : 

  • Risque de s’emmêler les pinceaux avec les nombreux réglages ;
  • Matériel lourd à transporter ;
  • Risques de casse et de vol ;
  • Devoir gérer beaucoup de choses ;
  • Etc.

De plus, avoir la tête remplie de petites missions annexes vous fera peut-être rater des coins splendides et de belles rencontres inopinées. Un équilibre entre le contrôle et l’improvisation est à trouver !

8 – Quelle place donner à l’improvisation ?

Pour beaucoup, le véritable voyage démarre au moment où on lâche prise sur ce qui était prévu et où l’on s’abandonne presque totalement à son voyage. C’est ce qui nous pousse à partir, non ?? 😀 Cela peut être déclenché par : 

  • Un ras-le-bol des notifications et autres stimulations numériques ;
  • Une rencontre qui va vous ancrer dans le moment présent ; 
  • Une situation où vous n’aurez pas d’autre choix que de gérer et assurer (passage de frontière, casse et réparations, besoin d’aide, etc.).
voyage à vélo rencontre

Prendre votre temps et laisser la place à l’improvisation vous fera sûrement dévier de votre itinéraire initial. Pour éviter tout stress, prévoyez une « marge de sécurité » sur votre planning. En cours de route, à vous de vous rappeler à vos obligations, vous serez le ou la seul⸱e boss, sauf si vous vivez l’aventure à plusieurs.

9 – Partir voyager à vélo en solo ou à plusieurs ?

Parcourir les routes en couple ou à plusieurs peut avoir beaucoup d’avantages : 

  • On peut discuter et choisir l’itinéraire ensemble ;
  • L’environnement est moins intimidant ;
  • On peut se soutenir, se motiver ;
  • On peut partager la nourriture, les équipements, 
  • Etc.
Voyage à vélo bivouac

Prenez conscience qu’à plusieurs, vous ne ferez pas toujours exactement selon vos envies ! Votre périple sera soumis à des compromis. Tout dépend de vos besoins fondamentaux !

Les questions à se poser avant de partir en voyage à vélo sereinement sont assez nombreuses. Faites le tri dans vos idées afin de faciliter au mieux vos prises de décisions. Croisez les informations obtenues, car ces questions sont interconnectées.

Priorisez quelques éléments afin de ne pas trop dévier de vos objectifs. Vous pourrez par la suite dresser un tableau d’aide à la décision comme celui-ci :

Mes critères fondamentauxImpact sur mes décisions techniques
ItinéraireMatérielMécanique
Destination : CroatieEurovélo // petites routesTente et réchaud à gaz // tarpDisponibilité des magasins de vélo et équipements + petit kit de réparation
Budget : XXX €Je peux aller plus loin si j’en ai envieSacoches à prévoir pour la nourriture et matériel de cuisineVélo facile à réparer
Période : juillet / aoûtBords de mer et parcsSac de couchage 10 °C // bidons d’eau // crème solaireNettoyer sa chaîne
ConfortJe m’offre un camping ou un airbnb de temps en tempsJe prévois un bon matelas gonflableSelle Brooks et guidon papillon 

🚲🚲🚲 Vous avez fait vos choix stratégiques et souhaitez aller plus loin ? Découvrez la formation Voyage à vélo — Mode d’emploi de Besoin d’Aventure ! 🚲🚲🚲

Voir aussi mon article sur les assurances voyages à vélo (Dossier complet)

Partager l'article :

2 Comments

  1. Avant de partir je pense qu il est essentiel de vérifier son vélo état des pneus , freins , chaines etc ( une bonne révision évitera les ennuis ) et de prévoir de quoi réparer ( un petit tour dans un atelier participatif pourra donner des bases car certains cyclo débutants ne savent même pas réparer une crevaison )

    De vérifier les réglages une selle trop
    basse pour aller chercher le pain ce n est pas grave pour pédaler des semaines c est source de douleurs et blessures

    Pour le matériel certes pas du matériel montagne lourd mais plutôt du matériel trekking léger que camping en voiture ..

    Il n y a pas que les matelas gonflable ( plus fragile et plus cher sauf si on veut un matelas de plage )

    Autogonflant voir mousse haut de gamme style Zlite de thermarest

    Si on veut partir loin et longtemps se préoccuper d une assurance dans la question budget ( demander carte SS européenne )

    • Merci Marie pour toutes ces précisions. J’aborde tous ces sujets dans ma formation « Voyage à vélo mode d’emploi » 😉

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*