Comment s’orienter dans le brouillard en randonnée ?

comment-randonnée-brouillard

Mes conseils d’orientation lors d’une randonnée dans le brouillard

Vous avez l’habitude de planifier vos randonnées uniquement si le temps le permet. Oui, mais la météo est parfois très changeante en montagne. Vous est-il déjà arrivé de débuter une randonnée sous un grand soleil et de vous retrouver petit à petit dans une brume de plus en plus épaisse, tendance brouillard ? Pas de panique ! Il est tout à fait possible de bien terminer votre randonnée, à condition d’avoir le matériel adéquat et de suivre des conseils simples pour bien vous orienter dans le brouillard. Allez, je vous emmène dans l’une de mes randonnées en plein brouillard pour ensuite vous récapituler quelques recommandations !

Récit de l’une de mes randonnées dans le brouillard

À ce moment de la randonnée, je me trouve dans un alpage. Le brouillard vient de tomber et la visibilité est particulièrement réduite. Je suis sur un sentier de grande randonnée “GR”.

Les “GR” ont la particularité d’être balisé par un trait blanc sur un trait rouge, ce qui facilite beaucoup l’orientation. Dans les pâturages, il est fréquent de trouver plein de petits sentiers qui partent à droite et à gauche.

C’est pourquoi il est très facile de se tromper. Il faut être vigilant et avoir les bons outils et les bons indices pour être sûr de son chemin.

Par chance, du fait du brouillard en alpage, les balises des “GR” sont assez rapprochées. Lorsque je franchis une balise, je vois quasiment la suivante. Mon chemin est relativement bien indiqué, je vais le suivre. Ma carte m’indique de suivre une direction Est, légèrement Nord-Est, ce que je vérifie sur ma montre boussole (je suis également équipé d’une boussole classique).

Ma direction correspond bien, je continue donc à avancer. Je ne distingue pas encore la prochaine balise, mais le chemin est bien tracé. Il est important d’avoir une idée précise de la distance que je dois parcourir dans cette direction avant d’avoir un virage, une intersection ou un point remarquable.

Je passe une nouvelle marque. Je sais que je dois me diriger dans la direction est, nord-est sur 250 m, jusqu’à un petit virage qui part à l’est, sud-est, puis à nouveau 250 m pour arriver à une intersection. Cette intersection va être mon objectif.

Les balises sont toujours régulières. Face à moi, apparaît un chemin qui descend un petit peu. J’ai une marque avec un cairn sur le bord. J’en aperçois une autre qui est plutôt localisée sur un deuxième petit chemin que je découvre. Les deux chemins mènent sûrement au même endroit.

Dans le doute, je vais plutôt suivre celui qui est le plus près de la marque. Je vérifie en même temps sur le chemin en contrebas si je peux repérer une marque. Effectivement, j’en vois une donc je vais finalement reprendre celui du bas. Celui que j’avais pris n’était pas forcément le bon. Il est possible qu’il monte dans la montagne.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment fabriquer un oreiller en randonnée ?

De balise en balise, je suis conforté dans l’idée d’être sur le bon chemin. J’ai ensuite l’impression que le chemin va commencer à s’orienter un petit peu plus Est, Sud-Est. Et là, j’ai de nouveau une marque devant moi.

Je suis passé plutôt Sud-Est et j’ai tourné légèrement, suite à un virage très arrondi. 250 m parcourus, cela me paraît logique. Une autre technique consisterait à compter mes pas pour être sûr de la distance.

Devant moi, je croise un troupeau de vaches que je vais contourner.

Puis à nouveau une marque, je continue. Lorsque que j’ai une notion de distance, cela me permet également d’estimer la durée qu’il va me falloir pour la parcourir. Je peux évaluer en termes de distance, car c’est relativement plat, sinon il faudrait évaluer en terme de dénivelé.

La pluie s’ajoute peu à peu au brouillard. Ma carte m’indique que l’intersection est située en dessous d’une falaise que je localise sur ma droite. Il me faut passer en bas de cette petite falaise et je devrais trouver cette intersection. Mon objectif suivant sera le lac d’Ilhéou et son refuge dans lequel je ne vais pas m’arrêter.

Dans le brouillard, il est nécessaire d’avoir à chaque fois un objectif relativement proche, avec des notions de distance, de temps, d’altitude et de direction. À cela, s’ajoutent les balisages qui sont une aide précieuse dans le brouillard.

Récapitulatif de mes conseils pour s’orienter dans le brouillard en randonnée

• Partez équipé d’une carte, d’une montre et d’une boussole ;

• Évaluez vos temps de marche en fonction de votre vitesse de marche et des dénivelés, sachant qu’un randonneur moyen monte 350 m de dénivelé positif par heure, descend 450 m de dénivelé négatif en une heure et marche à environ 4.5 km/h sur le plat.

• Si vous débutez la randonnée, restez au départ sur des sentiers balisés.

• À l’aide de votre carte, fixez-vous à chaque fois un objectif relativement proche : un virage, une intersection, un point remarquable (un refuge, un lac, un col, une falaise, etc.) ;

• Vérifiez que le temps que vous mettez pour l’atteindre est cohérent par rapport à votre vitesse de marche ;

• Consultez régulièrement votre boussole pour vous assurer que vous évoluez dans la bonne direction.

Voilà concrètement les conseils avisés que je vous recommande de suivre lorsque le brouillard s’installe au cours d’une randonnée.

Et sinon vous rêvez toujours de partir à l’aventure sans oser franchir le pas ? Pour vous inspirer et vous aider à réaliser ce beau projet, je vous offre mon guide pour bien choisir votre aventure.

Il vous suffit de renseigner votre email dans le formulaire juste en dessous.

Je vous souhaite de belles Aventures 😉.
Brieg

Notez cet article !
[Total: 3 Average: 4]
Recherches utilisées pour trouver cet article :https://www besoindaventure fr/comment-sorienter-dans-le-brouillard-en-randonnee/, https://www besoindaventure fr/comment-sorienter-dans-le-brouillard-en-randonnee/#comments
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 Comments

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*