Immakayak : Expédition en kayak au Groenland J – 30 !

sac étanche ortlieb rack pack

Cela fait un moment que je n’ai pas posté d’article ! Et pour cause : mes deux coéquipiers et moi, sommes en pleine préparation de notre expédition en kayak au Groenland ! Mais je me dois de vous tenir informés 😉 . Alors je prends le temps d’écrire, ça fait partie aussi du jeu.

Si vous ne connaissez pas le projet, je vous laisse d’abord lire ces articles :

– Mon défi : Expédition en kayak de mer au Groenland (Projet Immakayak)
– Expédition Groenland : premier test du kayak Nautiraid grand Narak
– Vais-je réaliser mon défi ?
– Participez à l’aventure Immakayak !

DEPART prévu le 14 juillet . Un mois avant le départ, la plupart des interrogations, doutes et gros problèmes sont résolus et cela permet de partir serein, enfin presque 🙂 .

Depuis plusieurs mois nous travaillons comme des fourmis. Nous essayons de penser à tout, de faire les bon choix de matériel, de nous entraîner et d’ anticiper les problèmes éventuels.

Voici donc les coulisses de notre préparation…

Immakayak, expédition kayak groenland
Départ d’un test avec tout le chargement

Côté navigation :

Nous partons avec la carte Qeqertarssup Tunia N°10 (Diskobugten) aux éditions Sagamaps. Avec une échelle au 1 : 250 000 (1 cm = 2,5 km). Cette carte manque de précisions, mais nous savons que c’est la meilleure carte de la région, claire, avec des courbes de niveau bien lisibles.

Nous avons fait des copies couleurs A3 de la carte, sur lesquelles nous marquons des informations glanées par-ci par-là. Puis nous les plastifierons pour qu’ elles résistent à l’humidité.

La navigation se fera principalement ”à vue” avec la carte et le compas. En cas de doute et surtout de brouillard, nous aurons en plus un ”GPS Etrex touch 35” de la marque Garmin, sur lequel nous allons télécharger des cartes satellites BirdsEye. Grâce à elles, nous pourrons mieux repérer, sur place, les points de débarquement possibles.

Grâce au logiciel ”Base camp” de Garmin, avant le départ, nous placerons, sur ces cartes-satellites des points GPS clés (lieux de bivouac, lieux de pause, points remarquables…). Cela nous permettra, sur place, d’obtenir très rapidement des caps (direction) et des distances par rapport aux points GPS à atteindre.

Nous avons découpé les étapes jour par jour, de manière grossière afin de fixer des ”dates butoir” (il ne faudrait pas louper l’avion du retour, à cause d’une météo qui nous bloquerait sur une île déserte!). Nous avons donc défini 17 jours maximum de navigation sur les 21 jours dont nous disposons. Cet itinéraire, modulable, peut donc être réduit à 14 jours si nécessaire, en cas de problèmes divers (météo, physique, matériel…) Ce qui nous laisse 4 à 7 jours de marge pour faire des pauses, mais surtout pour patienter si la météo est défavorable.

immakayak, expédition kayak groenland
Test : Navigation chargée

Côté nourriture :

Une fois notre calcul de besoin énergétique (en Kilocalories) effectué, nous avons établi une liste de nourriture. Comme vous le savez peut être déjà, Nicolas souffre d’une Spondylarthrite. Il doit suivre un régime sans lactose et sans gluten, pour éviter au maximum les inflammations douloureuses. Notre grosse contrainte est donc de manger sans lait et sans gluten. Ce qui n’est pas évident, mais tout à fait faisable, quand on part à l’aventure.

Nous avons donc prévu pour 21 jours :

-Pour le matin :

De la kacha (graines de sarrasin grillées) mélangée à de la poudre (amande/noisette), du sucre, de l’huile de colza et des raisins secs.
Pour varier un peu nous aurons des lyophilisés (porridge à la noix de coco) pour 4 matins.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Immakayak : Expédition en kayak au Groenland – Baie de Disko (Partie : 3/7)

-Pour le midi :

De la soupe en sachet, avec des graines de sésame et de tournesol, des algues séchées et du Gofio. Mais c’est quoi le Gofio ? C’est de la farine de maïs grillés, spécialité des Canaries difficile à trouver en France (nous l’avons commandé sur le site “Naturitas“). Pourtant c’est un super produit pour partir à l’aventure. Il était beaucoup utilisé par les navigateurs Espagnols pour traverser l’Atlantique.

Le Gofio n’a pas besoin d’être cuit, il suffit de le mélanger avec de l’eau pour le consommer. Son rapport poids / volume / Kilocalories est bon (386 Kcal pour 100 g). Nous sommes en train de le tester… En plus de la soupe nous aurons de la viande séchée, saucisson….. avec du pain de fleurs (craquottes de sarrasin) et des galettes de riz avec beurre de cacahuètes et chocolat.

Pour les petits creux de la journée :

Des graines (noix de cajou, noisettes) fruits secs (abricots, dattes, figues) et pâte d’amande

Pour le soir :

Des repas lyophilisés sans lait et sans gluten. Oui oui ça existe. Le choix n’est pas énorme mais nous avons sélectionné cinq recettes chez “lyophilisé & co” (un de nos partenaires). Deux recettes seront parfaites pour accompagner les poissons que nous allons pêcher 🙂 . Pour cela nous comptons sur Benjamin le meilleur pêcheur de l’équipe ! Non tu n’as pas la pression Benjamin 😉 .
A cela nous rajoutons du touron et du chocolat. Miam miam…

Nous avons déjà acheté les produits un peu particuliers par crainte de ne pas les trouver au Groenland ainsi que les lyophilisés. Nous les emportons avec nous dans l’avion. Nous devrions , d’après nos quelques contacts au Groenland, trouver facilement tout le reste sur place. Enfin… nous l’espérons !

Cela représente au total 48 kilos de nourriture (16 Kg par personne) et 210 000 Kcal, pour une moyenne de 440 kcal / 100g. Difficile de faire mieux !

Si vous ne comprenez rien à toutes ces histoires de kilocalories et que cela vous intéresse, je vous invite à lire mon article :

Une liste de nourriture pour un weekend de randonnée à deux

 

 

immakayak, expédition kayak groenland
Test de la tente Helsport Fjellheimen Pro Camp 4
immakayak, expédition kayak groenland
Test bivouac

Côté matériel :

Nous avons établi la liste de tout notre matériel et nous avons tout pesé :

  • 63 kg pour les 2 kayaks
  • 70 kg de matériel
  • 48 kg de nourriture
  • 15 kg d’eau
  • 8 kg d’essence (pour le Réchaud)

Soit un total de 204 kg maximum en navigation au début du périple. (réparti sur 2 kayaks)

Concernant l’avion nous avons le droit à 160 kg de bagages à nous trois, (nous avons acheté du surpoids en avance ). Nous emportons donc avec nous :

  • Les 2 kayaks pliants : 63 kg
  • Le matériel : 70 kg
  • Une partie de la nourriture : 20 kg
  • Total : 153 kg

On est Ok pour le poids, il nous reste une petite marge, mais nous espérons que ça va rentrer dans les sacs ! Nous attendons les lyophilisés pour faire un test…

expédition kayak groenland
Plan de chargement

Côté entrainement et test en réel :

Nous venons de faire un test sur 2 jours avec tout le matériel (il manquait juste la nourriture). La météo était ”on ne peut plus mauvaise”.
Le chargement nous semblait bancal au début, mais nos kayaks, très stables, supportent bien la charge. Nicolas à testé sa nouvelle pagaie traditionnelle en carbone.

Notre nouvelle tente “Helsport Fjellheimen Pro Camp 4” (qui n’est plus la tente tipi) a fait ses preuves sous l’orage le plus violent de l’année ! Puis nous sommes rentrés par vent de force 4 à 5 Beaufort dans le nez ( 35 km/h de face) ; tout cela avec une mer agitée et courte. Le vent de face et les gros sacs étanches sur le pont ont fait chuter notre vitesse moyenne à 2 noeuds au lieu des 3 noeuds dont nous avons l’habitude de tenir.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Mon défi : Expédition en kayak de mer au Groenland (Projet Immakayak)

Nous espérons repartir 48 h au mois de juin, pour les derniers réglages… En attendant nous allons multiplier les sorties à la journée pour roder les machines…

kayak
Retour du test sous la pluie

Côté communication avant le départ :

Ces derniers mois nous avons beaucoup communiqué sur le projet. Notre but était de récolter des fonds et de reverser 50% des aides perçues à l’association contre les Spondylarthrites. (Nous avons présenté notre projet lors de la journée nationale de la spondylarthrite à Paris en mars dernier). Les autres 50 % nous aident à mener à bien ce projet et notamment à acheter du matériel, photo, vidéo et de sécurité.

Vous avez été nombreux à nous soutenir via notre campagne de financement participatif sur helloasso. Nous avions fixé un objectif qui nous paraissait ambitieux (5000 €) . Nous l’avons atteint et même dépassé (5275 €). Un grand merci à tous ceux qui ont participé.

En parallèle nous avons organisé un concert de chants de marins avec le groupe “Les Boucaniers”, et plusieurs entreprises ou associations nous soutiennent financièrement.

Nos partenaires : Mario & Mimo association, Inspares, Terre d’enfer, Kiclos, Lyophilise & Co, Intermarché, Bekayak, Sobhi sport, Comarin). 

Nous devrions atteindre avant le départ la barre des 10 000 euros. Wouah, on ne s’y attendait pas !

Merci encore !

Si vous le souhaitez vous pouvez encore faire un don à l’association “Même pas cap” créée pour le projet, en cliquant ici 😉

kayak groenland baie de disko
Test par mauvais temps

Nous avons également demandé à Eric Bellion, le navigateur, d’être le parrain de notre projet “Immakayak” : il a accepté avec plaisir.
Eric a participé au dernier Vendée globe. Il se bat pour changer le regard des gens sur la différence et le handicap. Nous partageons à 100 % les valeurs qu’il porte… Merci Eric 😉

Facebook Eric Bellion “Comme un seul homme” 

Côté communication pendant l’expédition :

Pendant notre périple, nos moyens de communication seront limités. Vous pourrez suivre notre progression en temps réel sur une carte, grâce à notre Inreach explorer+ de la marque Garmin. Un lien sera disponible sur le blog. Je vous donnerai le lien précis avant notre départ.

Cet appareil fonctionne avec le système de communication Irridium. Il permet également de communiquer par SMS.
Nous pourrons donc, dans la mesure du possible, vous donner quelques nouvelles de temps en temps sur le blog et ou sur la page Facebook de Besoin d’Aventure. 

Cliquez ici pour liker la page facebook et suivre l’expédition !

Les photos et vidéos viendront après notre retour…

Je pourrais écrire pendant des heures sur notre préparation. N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires sur la préparation d’un tel périple. Cela me permettra de cibler ce qui vous intéresse et de développer cela à notre retour…

A très vite…

Brieg

randonnée en kayak
test : vent force 3 à 4 beaufort

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    74
    Partages
  • 74
  •  
  •  
  •  

3 Comments

  1. perso je utilise beaucoup de soubressade
    Une spécialité espagnole ( Majorque )
    Recette originale sans lactose

    Genre de pâte de chorizo

    Je la portione sous vide

    Ensuite cela agrémenté soupe et Semoule mélange légumes déshydraté
    Ça donne du goût

    Cela se tartine aussi

  2. Mince j’ ai oublié les falafels
    Il existe des mix tout fait en magasin bio

    Il existe aussi des mélanges de riz au épices ( bendhi)

    J utilise aussi des flocons de pois cassés ou autres pour faire des galettes
    On peut rajouter de la farine de pois chiches et de l huile d olive bien sûr

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*