Avis et présentation du filtre à eau Sawyer – Mini : Vidéo 1/5

Filtre à eau Sawyer Mini

Cliquez ici pour voir le tarif du filtre Sawyer Mini et vous le procurer

Le filtre à eau Sawyer Mini, l’auxiliaire indispensable du randonneur ?

Bonjour et bienvenue sur Besoin d’aventures. J’ai testé pour vous le filtre à eau Sawyer Mini. Cette vidéo est la première d’une série de 5 vidéos sur ce filtre, au cours de laquelle je ferai un tour complet et détaillé de tout ce qu’il faut savoir pour utiliser ce filtre Sawyer Mini.

Le filtre à eau Sawyer mini sous la loupe de Besoin d’aventures

Quand on part en randonnée dans la nature, l’accès à l’eau potable est souvent un problème. Il faut parfois se ravitailler dans une rivière, une source ou un lac. Or ces eaux peuvent contenir des impuretés, être souillées par des déjections d’animaux ou par la présence d’un animal mort. Par ailleurs, dans certains pays, l’eau du robinet n’est pas sûre. Il faudra donc la traiter avant de la boire pour éviter une infection. Cela m’est d’ailleurs arrivé en buvant de l’eau non traitée prise dans un ruisseau des Alpes et je peux vous dire que j’ai compris ma douleur ! Bref, si vous devez traiter votre eau, une des solutions adaptées à la randonnée nature est d’utiliser ce filtre Sawyer Mini.

Un poids mini

Comme son nom l’indique, il est très léger ; de nombreux sites de e-commerce donnent un poids situé entre 38 et 40 grammes. Selon les données de la marque, son poids « officiel » est de 2 onces, soit 56 grammes. Je l’ai pesé sur ma balance et j’ai trouvé 50 grammes après utilisation. C’est bien cette valeur qu’il faut retenir, car il reste généralement un peu d’eau dans votre filtre quand vous l’avez utilisé.

Un faible encombrement

Il est petit : il fait moins de 14 cm de long et à peine plus de 3 cm de diamètre. Son prix n’est pas excessif, puisqu’il coûte selon les vendeurs entre 35 et 40 euros. D’autant plus qu’en théorie, si vous l’entreteniez à la perfection, il pourrait durer votre vie entière. Il est capable de filtrer jusqu’à 100 000 galons, soit plus de 378 000 litres. Si l’on fait un calcul rapide, à raison de 3 litres par jour, on obtient une autonomie de 345 ans ! Oui vous avez bien lu ! Ceci dit, dans les conditions d’utilisation réelles, le filtre sera sans doute hors d’usage bien avant. Soit c’est la saleté qui finira par le rendre moins efficace, soit sa structure pourra s’abîmer à force de traîner un peu partout. Mais retenez quand même que sa durée de vie n’est pas un problème.

Une gamme d’accessoires pertinents

Ce filtre est vendu avec plusieurs accessoires : une paille de 2 grammes, je vous montrerai à quoi elle sert dans une prochaine vidéo ; une poche à eau d’une contenance de 50 cl qui pèse 14 gr. Je vous monterai également comment vous en servir dans une autre vidéo. Et une grosse seringue, presque plus volumineuse que le filtre. C’est une seringue de nettoyage qui pèse 29 gr. Ce qui nous fait au total 95 gr. Mais il n’est pas forcément nécessaire d’emporter la seringue en randonnée. Je vous présenterai des méthodes alternatives pour nettoyer votre filtre sans utiliser la seringue dans une des vidéos de la série.

Sans la seringue, l’ensemble pèse 66 gr, ce qui est très raisonnable pour pouvoir traiter son eau dans toutes les situations.

Un temps de filtrage raisonnable

Côté performances, ce filtre a un débit théorique de 1,7 l par minute ; en pratique je mets plutôt une bonne minute pour filtrer un litre d’eau. Ce n’est pas ultra rapide, mais cela reste largement suffisant, car en randonnée, on n’est pas à la minute près. Toutefois, si vous randonnez à plusieurs, il peut être intéressant que chaque randonneur ait son propre filtre. Cela dit, je l’ai déjà utilisé pour trois personnes pendant quelques jours, nous devions filtrer toute l’eau que nous buvions et cela n’a pas posé de problème.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les 3 meilleurs sacs de couchage pour randonner

Ce filtre est constitué de microfibres filtrant à 0,1 micron. Il n’est pas démontable. 0,1 micron, ça veut dire qu’il élimine les petites particules en suspension dans l’eau comme la terre et le sable. Mais attention ! Plus l’eau sera trouble et plus le filtre devra être nettoyé régulièrement, car il s’encrassera beaucoup plus vite. La bonne pratique est donc de prendre l’eau la plus claire possible, et si cela n’est pas possible, de pré filtrer l’eau avec un morceau de bas ou de collant pour éliminer les petites particules. Cela vous évitera de salir trop rapidement votre filtre.

Le Sawyer Mini filtre presque tout… mais pas les virus !

Son rôle principal est de stopper les bactéries et les protozoaires. Le fabricant s’engage sur une valeur de 99 %. C’est bien, mais il ne filtre pas les virus ! Pour être très précis, les plus gros virus pourront être filtrés, mais pas les petits comme celui de l’hépatite A par exemple. Restez sur l’idée qu’il ne filtre pas les virus. Il n’est pas le seul, tous les filtres à eau sur le marché auront le même défaut. 

Alors si vous randonnez en Europe, en Amérique du Nord, en Australie, en Nouvelle-Zélande, les risques par rapport aux virus classiques et déjà connus sont très faibles, quasiment négligeables et le Sawyer Mini vous suffit. Petite précision, je ne parle pas du coronavirus ici, je n’ai pas les connaissances nécessaires à son sujet. Par contre, si vous partez dans un pays où le niveau d’hygiène est problématique, le risque d’attraper un virus sera beaucoup plus grand. Il faudra donc systématiquement faire un traitement chimique de l’eau avec un produit comme le Micropure Forte par exemple.

Les plus et les moins du filtre Sayer Mini

Venons en maintenant à la balance entre les aspects positifs et négatifs du produit.

Les 4 avantages du filtre Sawyer Mini

Le premier avantage de ce filtre est sans aucun doute son faible poids et sa petite taille. Deuxième avantage, il peut s’utiliser de plusieurs manières, je vous le montre dans une prochaine vidéo. Son troisième avantage est qu’il permet de filtrer n’importe quelle qualité d’eau, même de l’eau trouble.

Pour finir, le quatrième avantage est qu’il permet d’éviter l’utilisation des pastilles de traitement chimique, du genre Micropure par exemple. Celles-ci donnent un goût désagréable à l’eau et ne sont pas forcément très bonnes pour la santé à long terme. De plus, ces pastilles sont assez chères, elles se périment et demandent un temps de traitement relativement long (entre 30 et 60 minutes avant de pouvoir consommer l’eau). Mais dans un pays à faible hygiène, impossible de s’en passer.

Les 4 inconvénients de ce filtre

Son premier inconvénient est que, malgré un faible poids, ce filtre sera toujours plus lourd qu’une tablette de pastilles de traitement chimique ; celle-ci ne pèse que 2 grammes et contient 25 pastilles pouvant traiter chacune 1 l d’eau. À raison de 3 l par jour, vous pouvez traiter votre eau pendant 8 jours avec une plaquette de 2 gr, ce qui est vraiment extrêmement léger.

Deuxième inconvénient, par rapport à d’autres filtres plus lourds, on ne peut pas le démonter pour vérifier l’état d’encrassement à l’intérieur. Il faut donc faire confiance au système de nettoyage par pression inversée que je vous explique dans une autre vidéo.

Troisième inconvénient, s’il gèle, comme il reste toujours un peu d’eau à l’intérieur, il peut casser, car la glace prend plus de place que de l’eau liquide. Pour remédier à ce problème, il suffit de bien le secouer pour enlever un maximum d’eau et le mettre au chaud dans la tente, voire dans son sac de couchage s’il fait très froid. Ce problème est commun à la plupart des filtres à eau de ce type.

Enfin, le quatrième inconvénient est plutôt un défaut. La poche à eau fournie avec le filtre est fragile. La mienne s’est percée au niveau des soudures après quelques utilisations, au moment où je la comprimais pour faire passer de l’eau dans le filtre. Précisons que je n’ai pas forcé comme une brute et que ce défaut a été constaté par de nombreuses autres personnes. Je vous donnerai une astuce pour y remédier dans une autre de mes vidéos.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Traversée des Pyrénées : Randonner sur le GR 10 - Pays Basque

Quelques conseils pour bien acheter et entretenir le filtre

Voici maintenant quelques précisions et astuces au sujet de ce filtre.

Choisissez une couleur vive

Sa marque est Sawyer et le nom du modèle, Mini. Mais vous pourrez trouver certains filtres avec la mention Care plus. Que cela ne vous perturbe pas : il s’agit du même filtre !  Le produit est simplement passé par le revendeur européen, situé aux Pays-Bas, qui y rajoute sa propre marque. Mais il n’existe absolument aucune différence entre les deux.

Il existe en différentes couleurs : vert, bleu, orange, rose, noir et même couleur camouflage. Vous pourrez trouver chez certains revendeurs des références comme SP128 correspondant à la couleur bleue. Le mien est bleu, car seule cette couleur était disponible, mais je vous conseille de prendre plutôt une couleur vive pour le voir facilement s’il tombe dans l’herbe par exemple.

Pièces détachées et accessoires

Ce filtre est muni d’un joint d’étanchéité blanc, du côté où l’on vient visser la poche à eau souple ou une bouteille d’eau. Sur mon filtre le joint reste bien en place, mais si jamais vous le perdez ou s’il est abîmé, vous pourrez en trouver en pièces détachées et le remplacer. Par exemple, le magasin en ligne Arklite en propose.

Enfin, il existe des bouchons adaptateurs appelés Convertube de la marque Source, qui permettent d’adapter le filtre sur des poches à eau aux ouvertures beaucoup plus grandes, comme les bâches à eau ORTLIEB par exemple. Si vous voyagez à vélo ou en kayak, cette option est particulièrement adaptée pour filtrer et stocker des quantités d’eau plus importantes. À noter que ce système Convertube permet de transformer une simple bouteille d’eau en Camelbak

Filtre Sawyer Mini : le verdict de Besoin d’aventures

Ce filtre est tout simplement parfait et le meilleur pour des randonnées sur plusieurs jours : c’est le plus léger, ses performances sont très bonnes, il est doté d’une autonomie quasiment infinie et, pour finir, on peut l’utiliser de plusieurs manières. Il est donc très polyvalent.

Mais attention, je ne vous le conseille pas forcément pour une randonnée de 2 jours à 2 semaines dans un pays où vous pouvez trouver de l’eau potable sur votre chemin. C’est le cas dans les montagnes françaises, où l’utilisation de votre filtre ne sera pas systématique. L’eau des montagnes est généralement claire. Dans ce cas, comme je l’ai déjà expliqué plus haut, si vous devez juste purifier de l’eau claire de temps en temps, une petite plaquette de pastilles purifiantes de 2 grammes fera largement l’affaire pendant 1 à 2 semaines de randonnées. À moins que vous fassiez partie des gens qui n’aiment pas le goût que cela donne à l’eau…

Par contre, je vous conseille ce filtre :

–   Si vous partez sur une longue randonnée de plusieurs semaines

–   Si vous êtes amené à traiter de l’eau parfois trouble

–   Si vous êtes amené à traiter quasiment toute l’eau que vous consommez.

D’autant plus que les pastilles de purification ne sont pas toujours facilement accessibles en fonction des pays.

À ce propos, si vous êtes à la recherche de l’aventure de vos rêves, je vous invite à télécharger mon guide gratuit, le guide pour Bien choisir votre aventure. Dans ce guide, je vous propose une méthode simple et efficace qui vous guide pas à pas pour déterminer en moins d’une heure votre prochain voyage nature. Le lien pour recevoir ce guide se trouve dans la description juste en dessous de la vidéo.

Dans la vidéo suivante (2), je vous montre comment utiliser ce filtre et vous allez voir qu’il y a plusieurs manières de le faire.

Cliquez ici pour acheter le filtre Sawyer Mini

Abonnez-vous à la chaîne pour ne pas louper les prochaines vidéos…

Je vous souhaite de belles aventures.

Ciao !

Partager l'article :

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*