Immakayak : Expédition en kayak au Groenland – Baie de Disko (Partie :1/7)

blog voyage aventure, besoindaventure, disko, kayak, groenland
Fin de notre 1ère étape

Cet article est un article écrit par Nicolas ( Un de mes coéquipiers pendant cette expédition).

C’est donc lui qui s’exprime à travers les « je ». Nicolas est atteint d’une Spondylarthrite. Une maladie inflammatoire, provoquant des douleurs parfois intenses au niveau des articulations.

En raison de sa maladie, cette aventure était un vrai défi pour lui. Il l’a réussi ! Bravo à lui 🙂

Place au récit de Nicolas…

blog voyage aventure, besoindaventure, disko, kayak, groenland
Nicolas

IMMAKAYAK

Un voyage au Groenland en kayak avec une Spondylarthrite

14 Juillet 2018 : Départ de Saint-Malo.

Réveil à 04h45. Pour un gars qui a toujours du mal à bouger le matin, on peut dire que c’est matinal. Mais le jeu en vaut la chandelle : aujourd’hui, je pars pour le Groenland. Un rêve.

Les 200 kg de sacs chargés, nous quittons la Bretagne en direction de l’aéroport. Benjamin profite du trajet pour envoyer ses derniers messages professionnels. Pour lui aussi, partir trois semaines en kayak dans un coin où il fait froid, avec un handicapé féru de kayak et un autre copain qui ne vit que par le voyage est un sacré challenge.

Il est bon de préciser que Benjamin n’a quasiment pas d’expérience en kayak de mer… Je pense que nous avons tous les trois un petit grain de folie pour nous engager dans cette aventure. Rien que d’y penser, j’ai le sourire.

Nous arrivons précisément à 11h11 à l’aéroport. Débute alors une belle attente. Nous en profitons pour réfléchir à des idées de plans vidéo et interview à tourner sur place, afin de réaliser un film à notre retour. Benjamin, lui, en profite pour faire sa seconde sieste de la journée.

15 Juillet 2018 : L’avion de Air Greenland

A Copenhague, après une nuit d’escale sur des bancs de l’aéroport, nous commençons à ranger notre campement au petit matin. Nous procédons à l’enregistrement de nos 200 kg de bagages au guichet d’Air Greenland.

Nous savons qu’ils sont légèrement en surpoids, et que cela risque de nous coûter cher. Mais, grâce aux biceps de Brieg, nous avons pu passer l’enregistrement sans problème. L’hôtesse nous a demandé de positionner le dernier sac, qui mesure 1,50m, à la verticale sur la balance. Brieg ne s’est pas fait prier, et a maintenu le sac en l’allégeant innocemment. Comme par magie, nous sommes passés inaperçus, avec un tout petit surpoids d’un kilo. Déjà, on peut dire que tout s’annonce bien.

Le vol est un vrai plaisir puisque nous survolons la Norvège, puis l’Islande et ses lacs immenses. Enfin, les premiers icebergs de la côte Est du Groenland apparaissent. Je n’avais pas vu la glace depuis plus de dix ans. A cette vision, je ne peux m’empêcher d’être ému.

arrivée sur Ilulissat

J’ai monté le projet de voyage au Groenland en 2009, et grâce à Brieg il a été remis d’actualité l’an dernier. Il faut dire qu’entre temps, tout n’a pas été simple. Mes premières douleurs articulaires sont apparues, ma spondylarthrite a été diagnostiquée et les difficultés à me mouvoir n’ont fait que croître.

Jamais je n’aurais pu imaginer que je pourrais vivre un de mes vieux rêves malgré tout : naviguer en kayak au milieu des icebergs.

Nous atterrissons à Kangerlussuaq, ville de 560 habitants, dont la piste d’avion fait office d’aéroport international du Groenland. Après une courte escale, notre dernier vol part pour notre destination finale : Ilulissat, au pays des glaces.

blog voyage aventure, besoindaventure, disko, kayak, groenland
Aéroport d’Ilulissat

A l’arrivée, nous portons tous nos sacs jusqu’au point d’attente des taxis. Les chauffeurs ne sont guère motivés pour nous transporter, nos dix gros sacs y sont sans doute pour quelque chose… Notre chauffeur semble très fatigué et ne parle pas anglais. Sa conduite nous fait subtilement penser que notre aventure pourrait s’arrêter avant même d’avoir vraiment commencé. Le court trajet de 8 km nous semble interminable. Fort heureusement notre bonne étoile nous accompagne dans cette aventure et nous arrivons enfin à l’auberge de jeunesse d’Ilulissat.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Participez à l'aventure Immakayak !
Auberge de jeunesse d’Ilulissat

Même si le confort y est minimaliste, l’auberge est propre et chaleureuse. Il y règne un véritable esprit de voyageurs du bout du monde. Ilulissat est une ville d’un peu moins de 5 000 habitants mais aussi dynamique qu’une ville française de 50 000 habitants. On y retrouve tout le nécessaire pour vivre : hôpital, banque, supermarchés, poste, port maritime, et plusieurs sociétés spécialisées dans le tourisme…

La particularité de cette ville est la proximité d’un des plus importants glaciers de la planète, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il paraît que l’iceberg ayant fait couler Titanic en 1912 viendrait d’ici. Je suis toujours à me demander comment on peut l’affirmer…

blog voyage aventure, besoindaventure, disko, kayak, groenland
Iceberg provenant du glacier d’Ilulissat

Les différents supermarchés nous permettent de compléter une grande partie des provisions dont nous avons besoin pour notre expédition, y compris les 4 kg de chocolat que nous emportons. Après le dîner, grâce à l’absence de nuit, Brieg et moi partons nous balader. Nous allons jusqu’au bord du rivage. Je ne peux résister et mets mes mains sur cette glace, qui représente tant de beauté et de pureté mais aussi tant de danger. Je réalise que ce moment est un vrai privilège et savoure le bonheur d’être là.

Baie d’Ilulissat

La « nuit », qui n’est rien d’autre qu’un moment de repos durant la continuité du jour, permet de prendre un repos tout relatif, puisque mes douleurs articulaires se font ressentir. Mais en même temps, elles font partie de moi, et n’ont donc aucune raison de partir…

16 Juillet 2018 : Derniers préparatifs à Ilulissat

La nuit passée, nous prenons le petit déjeuner avec des personnes qui ont toutes le sourire dès qu’elles parlent de leur voyage. A croire que ce coin du monde donne du plaisir à tous, tant la beauté des paysages est époustouflante. J’ai vraiment hâte d’être sur l’eau pour en profiter…

Avant cela, il nous faut préparer nos trois semaines de nourriture. Ce travail est assez long puisqu’il s’agit d’ouvrir tous les emballages puis les rempaqueter pour réaliser des portions quotidiennes. Par ailleurs l’auberge nous demande de libérer nos chambres plus tôt que nous le pensions. Cela nous oblige à déplacer tous nos sacs dans un autre bâtiment avec escaliers. Ce petit exercice représente pour moi un vrai effort physique, mais cela fait partie du jeu…

blog voyage aventure, besoindaventure, disko, kayak, groenland
Préparation des vivres

Durant tout ce temps, la pluie n’a pas cessé. La dernière nuit, nous pensions bivouaquer près de la zone de mise à l’eau, mais rester dehors sous la pluie en compagnie des kayaks non montés et tous nos sacs ne m’enchante pas trop, d’autant plus que mes douleurs s’intensifient au point de ne plus pouvoir marcher correctement. Nous changeons nos plans et trouvons finalement une chambre d’hôtel pour nous trois, où nos bagages seront acheminés en voiture.

blog voyage aventure, besoindaventure, disko, kayak, groenland
Chambre d’hôtel “Camp de Base”

La chambre, une fois investie, devient un véritable ‘camp de base’. L’espace se trouve totalement couvert de toutes nos affaires, afin de tout répartir dans les différents sacs étanches. Cette chambre me permet ensuite de me reposer réellement. Je pense que cela devenait vraiment nécessaire, vu mon déhanchement qui aurait pu me faire passer pour un manchot, si ces derniers n’étaient pas présents que dans l’hémisphère Sud.

Il faut être en forme car demain, c’est le départ…

17 Juillet 2018 : Le Départ d’Ilulissat

Départ d’Ilulissat : 18h00 / Arrivée au bivouac “B0” : 21h00 / 3 h de navigation et 6 milles parcourus (11 km)

Météo : Vent faible à nul / Temps couvert et pluvieux / Brume (500 de visibilité) / Température 3 à 4 °c. 

expédition kayak de mer groenland baie de disko

Au matin mes douleurs ont bien diminué et au réveil mes exercices d’étirement me permettent de vaincre l’enraidissement. Cette action améliore grandement ma mobilité.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Vidéo de démontage du kayak Nautiraid Grand Narak 550

Le petit-déjeuner est servi dans un hôtel voisin haut-de-gamme, avec une pleine vue sur mer ou plutôt vue sur glaces. La décoration représente la culture groenlandaise avec une petite touche de « cliché ». Peau d’ours au mur, kayak traditionnel au plafond… Le buffet est quant à lui largement garni de divers produits qui vont de la simple tartine au morceau de lard. Que de l’énergie à emmagasiner.

blog voyage aventure, besoindaventure, disko, kayak, groenland
Petit déjeuner de luxe

Un taxi pick-up vient récupérer nos sacs pour les déposer sur la zone du club de kayak de la ville. Et c’est habillés en combinaison étanche que nous traversons la ville pour la dernière fois.

Taxi pick up

Là, nous montons nos kayaks pliants. Le fait de remettre en forme les embarcations me rend heureux malgré la pluie. En fin d’après-midi, nous sommes enfin prêts pour embarquer.

blog voyage aventure, besoindaventure, disko, kayak, groenland
Montage des kayaks

Une sensation de joie mais aussi une certaine appréhension s’installent.

Les conditions ne sont pas vraiment top. Il pleut toujours, la visibilité est médiocre et la glace est très dense. Pour bien nous rassurer, des bruits de détonation se font entendre. Il s’agit de morceaux de glaces qui se détachent d’icebergs qui nous sont totalement invisibles.

Je vis enfin ce moment tant de fois imaginé. Dans toutes mes rêveries de départ, je voyais toujours un beau soleil et quelques glaces éparses loin de la côte… On n’est vraiment pas dans cet imaginaire et très vite Brieg et moi prenons pleinement conscience que cette aventure est loin du voyage touristique, mais est véritablement une expédition engagée.

Départ de l’expédition

Nous sommes assez concentrés afin de trouver le meilleur itinéraire parmi les morceaux de glaces omniprésents, tout en restant au plus près de la côte pour rester en sécurité. Le passage d’une pointe nous donne du fil à retordre. Les petits morceaux de glace sont tellement serrés les uns aux autres qu’il n’y a plus d’eau libre. Nous posons délicatement nos pagaies sur ces glaçons pour les pousser et avancer mètres par mètres. Malgré tout, le plaisir d’être dans ce lieu magique me donne le sourire.

Je suis certain que nous réussirons très vite à nous familiariser avec notre nouvel environnement qui est avant tout ÉPOUSTOUFLANT de fragilité mais aussi de rudesse.

blog voyage aventure, besoindaventure, disko, kayak, groenland
La magie de la glace

C’est ainsi que nous avons réalisé notre première étape de navigation jusqu’au bivouac identifié  «B0 ». Le froid (3 à 4°c) et l’humidité ne nous ont pas quittés. Nous avons eu froid aux pieds malgré nos deux paires de chaussettes. Je dois avouer que ce froid mordant a le bénéficie de me faire oublier les douleurs articulaires.

Nous finissons notre journée dans un nouveau monde. Un monde que nous devons apprendre à connaître afin de nous y adapter. Un monde où les choses simples comme avancer, trouver un abri, se réchauffer, se préparer un repas deviendront de vrais objectifs.

Un monde où l’Homme retrouve sa place face à l’environnement dans lequel il vit tout simplement.

blog voyage aventure, besoindaventure, disko, kayak, groenland
1er bivouac “B0”

La suite du récit prochainement…

Recherches utilisées pour trouver cet article :minorque temperature, temperature en octobre aux baleares
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    76
    Partages
  • 76
  •  
  •  
  •  

14 Comments

  1. Bravo Brieg d’avoir réussi ton defi, et de le partager sur ton blog !
    Bravo Nicolas d’avoir prouvé qu’une maladie chronique ne met pas forcément le point final à ses rêves les plus fous…
    Bravo Benjamin d’avoir osé te joindre à l’aventure !
    Tout ça, ça donne des idées 😉
    Ella J.

    • Merci Ella pour ton message.
      Si cela te donne des idées et des envies tant mieux car c’est le but de ce blog !
      L’autre but de ce blog est d’aider les autres à partir à l’Aventure…

  2. Merci de nous faire partager votre voyage par texte et photos. Après l’apéro sur la plage de Lancieux , cela permet vraiment de réaliser le vrai défi que vous vous étiez lancé !

  3. Bravo à tous les 3 et merci de partager ces moments. Un bravo particulier à Nicolas qui décrit bien vos 1ers jours, c’est concis tout en oubliant pas les émotions ressenties. Hâte de lire la suite de vos aventures. Lolotte

  4. Merci de nous faire partager ces moments intenses de votre aventure au Groenland. Tout est nouveau pour nous et votre récit ainsi que les photos donnent un aperçu ( et même un ressenti ) de votre expédition. Hâte de connaître la suite….

  5. j’ai enfin pris le temps de lire votre récit accompagné de ces belles images.
    ça fait rêver, et donne une sacrée envie de voyage. en attendant la suite avec impatience.
    benoit

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*