Comment choisir ses raquettes à neige ? (le guide complet)

comment choisir ses raquettes à neige 2

La balade en raquette à neige, formidable activité hivernale pour les marcheurs, permet de continuer à randonner même par temps froid. 

Cette activité en vogue est ludique et accessible si vous restez sur des sentiers balisés, mais il est également possible de partir à l’Aventure en dehors des sentiers battus.

Attention, pour cela il faut un minimum de connaissances pour ne pas se mettre en danger. Si vous n’êtes pas sûr de vous et que vous souhaitez partir en sécurité, vous pouvez faire appel à un accompagnateur en montagne. Il se fera un plaisir de vous faire découvrir cette activité et l’environnement montagnard en hiver. 

A vous les sommets, crêtes et sous-bois enneigés !

Oui mais à quoi ça sert les raquettes exactement ? On va voir ça maintenant !

1 – Pourquoi marcher avec des raquettes ?

comment choisir ses raquettes à neige

Les raquettes à neige existent depuis la préhistoire. Nos ancêtres, les chasseurs-cueilleurs, les utilisaient pour se déplacer sur la neige, question de survie pour eux ! Ils les fabriquaient en bois et en cuir tressé ou en peau d’animaux tendues. Bref, les temps ont changé et nous les utilisons aujourd’hui principalement pour nos loisirs… 

Les raquettes à neige ont deux fonctions principales : 

Eviter de s’enfoncer dans la neige (ça, vous le saviez déjà !)

En effet, les raquettes à neige permettent d’augmenter la surface de portance du pied. Le poids du corps étant réparti sur une plus grande surface, le pied s’enfonce moins.

Eviter de glisser

Des crampons fixés sous les raquettes accrochent la neige, ils s’avèrent très utiles dans les pentes ou sur le plat si la neige est dure voire glacée.

Les raquettes sont donc indispensables pour partir randonner sur des terrains vierges dans la neige fraîche, ou même sur des chemins ou la trace est déjà faite par d’autres “raquetteurs” (ne vous inquiétez pas cela ne sont pas dangereux ;)).

La pratique de la raquette, facile d’accès, offre une bonne alternative au ski de fond ou au ski de randonnée nordique si vous n’êtes pas à l’aise avec la glisse. 

Mais je vois souvent des randonneurs marcher sur des pistes damées (à côté des skieurs de fond) avec de grandes raquettes faites pour aller dans la poudreuse. Cela ne sert à rien, ils se fatiguent pour rien ! Sur une neige dure, damée par une machine, de petites raquettes légères suffisent. Des chaussures de rando hivernales avec éventuellement l’ajout de petits crampons peuvent même faire l’affaire…

Mon conseil : Achetez des raquettes à neige uniquement si vous en avez vraiment besoin ! N’hésitez pas à en louer au début pour voir si ça vous plait et si elles vous sont vraiment utiles ;).

Bon alors, on les choisit ces raquettes ou quoi ? Patience, on y vient. Mais voyons d’abord de quoi est constituée une raquette. Ça nous servira pour faire notre choix.

Note : Si vous êtes pressé, il y a un sommaire en haut pour aller directement à la section de l’article qui vous intéresse. 

2 – De quoi est composée une raquette à neige ?

composition d'une raquette à neige - description
Raquette de la marque TSL

Les différentes parties d’une raquette à neige ont évidemment toutes une utilité.

Certaines paires de raquettes ont un pied droit et un pied gauche différents. Elles sont souvent moins larges au milieu (forme de guêpe) pour éviter que les 2 raquettes ne se touchent pendant la marche.

Le poids d’une paire de raquettes commence à 800g pour les plus simples mais tourne souvent aux alentours des 1.5 kg / 2 kg la paire pour un modèle adulte classique.

Voici les éléments qui constituent une raquette :

Le cadre et le tamis 

Le cadre est la structure extérieure de la raquette. Il peut se différencier du tamis si le cadre est en aluminium et le tamis (la zone centrale) est en toile tendue ou autres matériaux. Sur les raquettes en plastique, le cadre et le tamis se confondent.

Ce cadre et ce tamis sont plus ou moins flexibles : 

  • Beaucoup de flexibilité apportera beaucoup de confort à la marche (déroulement du pied naturel)
  • Peu de flexibilité apportera un peu plus de portance.

D’ailleurs, Les nouvelles raquettes de certaines marques privilégient la flexion pour le confort de marche et ajoutent quelques cm sur la longueur pour garder la même portance ! 

Raquette à neige flexible - TSL
Exemple de raquettes ultra-flexibles

Ce cadre et ce tamis sont plus ou moins longs et larges : 

  • Une grande largeur (25 cm et plus) apportera plus de portance, mais sera moins pratique pour marcher et aussi plus lourde  
  • Une petite largeur (20 cm et moins) apportera moins de portance, mais sera plus pratique pour marcher et plus légère
  • Les largeurs les plus courantes vont de 18 cm à 28 cm
  • Une grande longueur aura plus de portance mais sera moins maniable
  • Une petite longueur aura moins de portance mais sera plus maniable
  • Les longueurs les plus courantes vont de 50 à 70 cm

Ces dimensions dépendent beaucoup de votre poids !

Il y a donc des modèles de raquettes adaptés en fonction de votre pratique mais aussi en fonction de votre taille et poids. C’est ce que nous verrons dans la prochaine partie !

Les fixations

Pour maintenir votre pied correctement et pour adapter la raquette à votre pointure, il y a en fait plusieurs réglages à effectuer sur vos fixations. Certains réglages sont à faire une seule fois (tant qu’on ne change pas de chaussure). Les autres réglages sont là pour serrer la fixation sur la chaussure.

  • Un réglage de longueur pour s’adapter à votre pointure, donc à la longueur de votre chaussure. Le talon vient souvent se caler sur une butée à l’arrière (à régler une seul fois)
  • Une fixation avant, pour maintenir l’avant de votre pied, juste en arrière des orteils (certaines raquettes,permettent la mémorisation du réglage)
  • Une fixation sur le cou de pied pour maintenir l’arrière du pied.

Note 1 : Sur certains modèles il n’y a pas de réglage de longueur de la chaussure et pas de sangle de fixation au niveau du cou de pied. Ces deux réglages sont alors remplacés par une fixation qui entoure l’arrière du pied. 

Note 2 : Un réglage latéral existe parfois sur les modèles haut de gamme, pour s’ajuster parfaitement à la largeur de la chaussure.

Il existe différents types de fixation, plus ou moins sophistiqués : 

Fixation à sangles

Ce sont les plus simples, mais pas les plus pratiques. Vous les trouverez sur les raquettes à neige entrée de gamme.

Fixation à crémaillère  

Raquettes à neige fixation à crémaillère

Ce sont les plus courantes. Elles permettent un réglage précis et facile à utiliser avec des gants.

Fixation Boa®

Raquettes TSL - Symbioz hyperflex instinct

Ce type de fixation permet un réglage rapide et précis, facile à utiliser avec des gants. Une molette rotative permet de serrer la fixation. Pour la desserrer il suffit d’appuyer sur la molette et tout se desserre d’un cou !

Coque et maillage

Certaines fixations ressemblent carrément à une coque ou à un maillage qui vient entourer la chaussure. Cela permet de répartir la pression du serrage pour un meilleur confort.

Blocage de la fixation

Lorsque vous marchez, l’arrière de votre fixation, au niveau du talon, doit rester libre pour garder une démarche naturelle et confortable.

Mais certains modèles sont équipés d’un blocage au niveau du talon pour facilité la manipulation des raquettes quand on les porte à la main. Ce blocage peut être utilisé en descente pour courir dans la poudreuse par exemple, mais ce n’est pas du tout une obligation.

Ce blocage est généralement facile à manipuler avec des gants.

Les cales de montée 

Raquettes à neige - cale de montée

Les cales amovibles sur l’arrière du pied permettent de surélever le talon pour maintenir le pied à plat dans une montée. Cela permet une marche plus efficace, les tendons d’achille sont moins sollicités, ce qui est beaucoup plus agréable. 

Cela permet en fait de simuler la montée d’un escalier, ce qui est moins fatigant pour les muscles que de monter une pente raide. Ces cales de montée peuvent généralement se mettre en place à l’aide de vos bâtons, donc pas besoin de se baisser ! 

Les griffes, pointes, crampons, couteaux

Ces systèmes fixés sous la raquette évitent de glisser sur la neige.

Les griffes 

Raquettes à neige - Griffe

Les griffes placées à l’avant du pied viennent mordre la neige à chaque pas quand le pied se lève. Cela permet une accroche maximale au moment où vous appuyez sur vos pieds pour vous propulser.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le TOP 5 de l'alimentation en voyage

Les griffes sont particulièrement utiles. En montée elles permettent une bonne traction. En descente et en dévers, elles apportent une bonne retenue.

Elles sont un peu moins utiles sur terrain plat, que ce soit dans la poudreuse ou sur la neige damée.

Les pointes et crampons

Raquettes à neige - Pointes- crampons
4 pointes visibles sous la raquette

Les pointes et les crampons répartis sous les raquettes empêchent également de glisser. Les pointes rondes sont plus petites et moins efficaces que les crampons qui sont des lames plus acérées. Ces pointes et crampons sont particulièrement utiles dans les pentes sur neige dure ou glacée pour garder une bonne accroche. On en compte généralement 2 à 8 sur une raquette.

Attention : sur de la glace vive, les raquettes n’auront jamais autant d’accroche que des vrais crampons d’alpinisme. Les raquettes ne sont pas faites pour progresser sur un glacier !

Les couteaux

Les couteaux ont la même fonctionnalité que les pointes et crampons. Mais ils se trouvent sur le bord du cadre de la raquette. Ils servent surtout à bien accrocher la neige dure dans les dévers pour éviter de déraper.

Les différents matériaux utilisés pour fabriquer une raquette à neige

Raquettes à neige en bois

Raquette à neige en bois - traditionnel

Et oui les raquettes à neige en bois existent encore ! C’est le format et la matière historique et traditionnelle. Mais les modèles sont rares. Vous en trouverez un peu plus facilement au Canada. Elles sont surtout adaptées pour des terrains plats avec de la neige fraîche et épaisse, comme on en trouve dans le grand nord Canadien, le Québec ou en Laponie. 

Raquettes à neige en plastique

Raquettes TSL - 418-438 up and down fit grip

Les raquettes en plastique sont les plus courantes. Elles représentent à vue de nez au moins 90% du marché.

Avantages : 

Elles présentent un bon rapport résistance/légèreté/qualité/prix. Certains plastiques assez souple, apportent plus de confort à la marche.

Inconvénients : 

Certains plastiques peuvent devenir cassants avec des températures négatives extrêmes.

Le plastique devient également cassant après plusieurs dizaines d’années d’utilisation. 

Notes : des inserts ou renforts en carbone (léger) peuvent venir renforcer ou rigidifier l’ensemble de la raquette. Il existe également des raquettes à neige en composite (polypropylène) plus haut de gamme que le plastique.

Raquettes à neige en aluminium

Raquettes MSR - Lightning Explore Femme

Les raquettes en aluminium (avec un cadre en alu souvent tubulaire) sont généralement des raquettes haut de gamme. Le tamis, lui, peut être en toile, en nylon enduit, en sangle… Je trouve personnellement qu’elles sont surtout adaptées pour des terrains plats avec de la neige poudreuse épaisse et légère, comme on en trouve dans le grand nord Canadien, le Québec ou en Laponie.

Avantages :

Une grande portance. Elles sont souvent plus légères (quoique pas toujours). L’aluminium résiste mieux au froid et ne s’altère pas dans le temps. L’aluminium peut donc être une bonne option pour un usage intensif. 

Inconvénients : 

Elles sont plus fragiles qu’une raquette en plastique qui ne craint rien. Il faudra en prendre soin. Elles sont également généralement plus chères.

Retour d’expérience : 

Concrètement, si vous arrivez sur une petite zone sans neige ou pour traverser une route, vous pourrez, avec des raquettes en plastique, marcher sur le sol (terre / pierre / route) sans trop de risque de les abîmer.

Par contre avec des raquettes en aluminium, vous devrez systématiquement les enlever pour les préserver ! (Cela dépend de l’enneigement mais ce genre de situation arrive assez régulièrement, pour en tenir compte dans votre choix…)

Bref pour des premières raquettes à neige, je vous conseille des raquettes en plastique 😉

Allez c’est parti ! Maintenant que vous savez tout ou presque sur l’anatomie des raquettes, je vous explique comment les choisir !

3 – Comment bien choisir ses raquettes à neige ?

Il n’y a en faite que 3 questions principales à se poser : 

1 – Les différentes pratiques de la raquette à neige – Laquelle me correspond ? 

2 – Le prix d’une paire de raquettes à neige – Quel est mon budget ?

3- Quelle taille de raquette choisir en fonction de ma taille et de mon poids ?

Les différentes pratiques de la raquette à neige – Laquelle me correspond ?  

1ère question : Qu’est-ce que je veux faire avec mes raquettes ?

Il existe des raquettes à neige différentes en fonction de votre pratique. On peut classer les raquettes dans 3 grandes familles : 

Raquettes de Balade

Pratique de la raquette en famille, de manière occasionnelle, sur des itinéraires balisés et proche d’une station de ski par exemple. Donc des chemins souvent damés ou tracés par d’autres randonneurs. 

Si vous souhaitez faire des sorties relativement courtes sur des terrains plats et faciles, alors une raquette entrée de gamme pas trop chère suffira..

Ce genre de raquette sera généralement pas très large, pas très longue et donc pas très lourde ce qui vous apportera du confort à la marche.

Les griffes, pointes et crampons ne seront pas trop grands et pas trop nombreux ce qui allégera aussi la raquette.

L’idéal est de choisir des raquettes souples qui vous permettront de marcher le plus naturellement possible et donc gagner en confort.

Mais attention ces raquettes n’auront pas une grande portance et atteindront vite leur limite. Elles ne seront pas adaptées pour marcher dans de la poudreuse profonde ou n’apporteront pas assez d’accroche sur des terrains pentus.

Certaines raquettes de cette catégorie sont d’ailleurs très minimalistes…

Raquettes de randonnée alpine

Si vous souhaitez en faire plus, vous devrez optez pour des raquettes un peu plus performantes et donc un peu plus chères.

Des raquettes de randonnée alpine vous permettent de partir dans la poudreuse, même profonde, de marcher dans des pentes raides même si la neige est dure.

Ces raquettes seront généralement un peu plus grandes avec des griffes et crampons plus grands et plus nombreux.

Leur portance et leur accroche sont bien supérieures aux raquettes de balade. Leur poids est en théorie un peu plus élevé, mais les matériaux utilisés étant souvent plus haut de gamme ce n’est pas toujours vrai ! D’ailleurs certaines utilisent du carbone pour gagner en légèreté.

Vous êtes donc ici dans le domaine des vraies raquettes tout-terrain avec lesquelles vous pourrez tout faire ou presque.

C’est ce que je vous recommande si vous cherchez une paire de raquettes polyvalentes !

Raquettes de winter running

Les raquettes de winter running sont, elles, très spécifiques. Comme leur nom l’indique, elles permettent de courir sur la neige (damée) en hiver. Il y a même des compétitions ! 

Ce genre de raquettes peuvent être également utilisées pour pratiquer la marche nordique. Elles sont donc petites, légères et très souples !

Le plus simple pour trouver des raquettes qui correspondent à votre pratique est de regarder les différentes gammes proposées par les fabricants. Mais comme elles ne sont pas toujours claires et que j’ai fait mes propres recherches, n’hésitez pas à prendre un raccourci avec les modèles que je vous recommande un peu plus bas 😉 

Quel est le prix d’une paire de raquettes à neige ?

2ème question : Quel est mon budget ?

Le prix d’une paire de raquettes varie entre 50 et 350 € 

Le prix des raquettes de balade juniors varie entre 50 et 150 €

Le prix des raquettes de ballade adultes varie entre 100 et 200 €

Le prix des raquettes de randonnée alpine entrée de gamme varie entre 150 et 200 €

Le prix des raquettes de randonnée alpine milieu de gamme varie entre 200 et 300 €

Le prix des raquettes de randonnée alpine haut de gamme varie entre 250 et 350€

Vous aurez donc, en termes de budget, plusieurs choix possibles en fonction de ce que vous voulez ou pouvez débourser. Mais si vous comptez pratiquer régulièrement, gardez en tête qu’un modèle entré de gamme sera souvent moins résistant…

Comment choisir la taille de ses raquettes à neige ?

3ème question : quelle taille de raquette à neige choisir en fonction de mon poids ?

La plupart des marques sérieuses proposent pour chaque modèle, plusieurs tailles, pour différents gabarits (souvent 3 tailles : S / M / L)

Il y a donc des raquettes adaptées aux petits et grands gabarits pour obtenir une flottaison suffisante (pour ne pas s’enfoncer dans la neige). Il n’y a pas de raquettes spécialement adaptées aux femmes ou aux hommes. Votre choix se fera juste en fonction de votre poids. Il en existe également pour les enfants. 

Avec des raquettes trop grandes par rapport à votre gabarit, vous ne vous sentirez pas à l’aise. Vous serez obligé d’écarter les jambes pour éviter que les raquettes ne s’entrechoquent pendant la marche et elles seront moins maniables (surtout en descente).

Des raquettes trop petites ne vous porteront pas assez dans la poudreuse. Votre vitesse de progression sera lente et vous allez vite vous fatiguer ! 

Pour vous donner un ordre d’idée voici les 3 dimensions proposées par TSL (leader Français de la raquette à neige) pour un modèle “randonnée alpine” moyen de gamme : 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le Panneau Solaire de Randonnée le Plus Léger du Monde

Personne pesant 30 à 80 kg (idéale pour 55 kg) et d’une pointure de 37 à 44

Taille S : dimensions : 52 x 19 cm / poids : 1,77 kg la paire

Personne pesant 50 à 120 kg (idéale pour 85 kg) et d’une pointure de 39 à 47

Taille M : dimensions : 57 x 21 cm / poids : 1.86 kg la paire

Personne pesant 70 à 140 kg (idéale pour 105 kg) et d’une pointure de 41 à 50

Taille L : dimensions : 67 x 22.5 cm / poids : 1.96 kg la paire

Attention : Vous devez inclure le poids de votre sac à dos pour déterminer le poids qui vous correspond. Exemple : je fais 70kg donc si je veux pouvoir porter un sac de 15 kg pour une randonnée en raquettes de plusieurs jours en hiver, alors la taille M sera parfaite pour moi !

Astuces : Si vous êtes entre deux tailles : 

-Choisissez la plus grande taille si vous souhaitez faire beaucoup de hors sentiers et bien avancer dans la poudreuse profonde. 

-Choisissez la plus petite taille si vous souhaitez rester sur les chemins balisés et donc souvent tassés par d’autres randonneurs.

A savoir : certains modèles proposent des rallonges pour augmenter la surface de portance en cas de neige fraîche épaisse (c’est le cas des raquettes MSR Lightning Ascent.

4 – Quelles sont les meilleures raquettes à neige ?

Il existe plus d’une dizaine de marques de raquettes. Chaque marque a en moyenne une dizaine de modèles. Faites le calcul, il y a de quoi s’y perdre ! Mais rassurez-vous, j’ai sélectionné pour vous les meilleurs modèles, quel que soit votre budget ! 

Les 5 marques de raquettes à neige les plus connues

Note : Les poids indiqués correspondent à des raquettes de taille M

4.1 – TSL Outdoor (Marque française et fabriqué en France)

TSL est le leader incontesté de la raquette à neige en France. Ce ne sont pas les raquettes les moins chères, mais ce sont des valeurs sûres. Si vous souhaitez acheter une première paire de raquettes en plastique de qualité, vous pouvez y aller les yeux fermés. 

3 tailles sont proposées pour chaque modèle. TSL propose beaucoup de pièces détachées pour remplacer les éléments abîmés ou cassés.

Quelles raquettes TSL choisir ?

Randonnée alpine

Symbioz Hyperflex Instinct – Le haut de gamme de TSL (1,69 kg la paire)

Raquettes TSL - Symbioz hyperflex instinct
Cliquez sur l’image pour voir le tarif

Symbioz Hyperflex Access – Le milieu de gamme de TSL – Option 1 (1,82 kg la paire)

Raquettes TSL- Symbioz hyperflex access
Cliquez sur l’image pour voir le tarif

418/438 Up & Down Fit Grip – Le milieu de gamme de TSL – Option 2 (2,12 kg la paire)

Raquettes TSL - 418-438 up and down fit grip
Cliquez sur l’image pour voir le tarif

Balade / Rando

305/325/345 Elévation – L’entrée de gamme de TSL (1,83 kg la paire)

Raquettes TSL - 305-325-345 elevation
Cliquez sur l’image pour voir le tarif

302 Troll – La raquette Junior de TSL (poids du randonneur : 35 kg) (0,85 kg la paire)

Raquettes TSL junior - Troll
Cliquez sur l’image pour voir le tarif

Winter running

Symbioz Hyperflex Racing de TSL (0.640 kg la paire)

Raquettes TSL - Symbioz hyperflex Racing
Cliquez sur l’image pour voir le tarif

4.2 – MSR (Marque Américaine et fabriquée en Irlande)

MSR est très réputé pour tout ce qui est matériel de bivouac (tente, réchaud). Si vous souhaitez des raquettes en aluminium, MSR est une bonne alternative. MSR propose également des raquettes en composite. 2 à 3 tailles sont proposées pour chaque modèle.

Attention le système de fixation Paragon est plutôt adapté à des chaussures fines.

Quelles raquettes MSR choisir ?

Randonnée alpine

Lightning Explore Homme – Le haut de gamme aluminium de MSR (1.77kg la paire)

Lightning Explore Femme – Le haut de gamme aluminium de MSR (1.66kg la paire)

Raquettes MSR - Lightning Explore Homme
Lightning Explore Homme – Cliquez sur l’image pour voir le tarif

4.3 – TUBBS (Marque Américaine et fabrication en Chine)

La marque Tubbs propose de bonnes raquettes à des prix milieu de gamme que l’on pourrait situer entre la marque TSL et la marque Inook (voir plus bas). 

Quelles raquettes Tubbs choisir ?

Flex ALP Homme – Haut de gamme de Tubbs (1,98 kg la paire)

Voir la version Femme (1,81 kg la paire)

Raquettes Tubbs Flex ALP Homme
Flex ALP Homme – Cliquez sur l’image pour voir le tarif

Balade

Flex TRK Homme – Milieu de gamme de Tubbs (1.78kg la paire)

Voir la version femme (1.56 kg la paire)

RAquettes Tubbs Flex TRK homme
Flex TRK Homme – Cliquez sur l’image pour voir le tarif

4.4 – INOOK (Marque française et fabrication en France)

Inook est une marque française dont 100% de la chaîne de production est située en France. Ces raquettes économiques présentent un très bon rapport qualité/prix pour les petits budgets. Il faut aimer leur look ;). Un de leurs modèles est vendu à l’armée française. 

Quelles raquettes Inook choisir ?

Randonnée alpine

E-Flex de Inook – Le haut de gamme de Inook (2,00 kg)

Raquette inook - e-flex
Cliquez sur l’image pour voir le tarif

Odyssey – Le moyen de gamme de Inook pour randonneur de 80kg en moyenne (2.14 kg)

Odalys – Idem aux Odyssey mais pour randonneur de 60kg en moyenne (1.82 kg)

Raquette Inook - Odyssey
Odyssey – Cliquez sur l’image pour voir le tarif

Expert – Modèle vendu à l’armée française (2,12 kg) 

Raquettes inook - Expert

Balade

Axl – L’entrée de gamme de Inook pour les petits gabarits (1.76 kg la paire) 

Axm – Idem aux Axl, mais pour les grands gabarits (2.14 kg la paire)

Raquettes inook Axl
Axl – Cliquez sur l’image pour voir le tarif

Inook Ado – La raquette pour les randonneurs de 35 kg en moyenne (1,33 kg la paire)

Raquette inook ado
Cliquez sur l’image pour voir le tarif

Inook Kid – La raquette pour les randonneurs de 25kg en moyenne 0.78 kg la paire)

Raquette inook kid
Cliquez sur l’image pour voir le tarif

4.5 – EVVO (Marque Française et fabriquée en France)

Marque française créée en 2017. Evvo propose de nouvelles raquettes très originales. Beaucoup plus petites qu’une raquette à neige classique, avec une semelle en caoutchouc fabriquée par Michelin. 

Leurs avantages : super légères et très confortables, ne font pas de bruit. 

Leur programme : balade sur neige déjà damée ou tassée, mais elles ne sont pas faites pour faire sa trace dans une grosse poudreuse ! 

Quelles raquettes Evvo choisir ?

Balade et marche nordique : 

Snowshoes de Evvo – (0.85 kg taille M et 1,15 kg taille L)

Snowshoes-Evvo - Raquettes à neige
Cliquez sur l’image pour voir le tarif (Attention version n° 2 moins cher que la version n°3 mais non clouté)

5 – Conclusion

Je vous rappelle les 3 questions à vous poser pour choisir vos raquettes à neige : 

1 – Qu’est-ce que je veux faire avec mes raquettes ? 

2 – Quel est mon budget ?

3- Quelle taille choisir en fonction de mon poids ?

Voici un classement simplifié des marques présentées :

TSL : Le leader avec toutes les gammes disponibles

MSR : Haut de gamme aluminium et composite

Inook : Une marque économique avec un bon rapport qualité/prix

Tubbs : Une alternative entre TSL et Inook

Evvo : des raquettes un peu spéciales !

Voilà je vous ai mâché le travail pour réussir à choisir votre paire de raquettes à neige.

Je vous conseille de choisir un modèle parmi ceux que je vous recommande. Ce sont des valeurs sûres, vous aurez du mal à trouver mieux ailleurs. J’ai passé des heures à comparer une bonne centaine de modèles de raquettes différentes 😉 .

6 – Les autres équipements pour les raquettes à neige

Quelles chaussures pour les raquettes à neige ?

Pour faire de la raquette, il faut de bonnes chaussures de randonnée à tige haute, chaudes et imperméables. Si possible des chaussures de randonnée hivernale surtout si les températures sont très froides. Faites particulièrement attention au phénomène de refroidissement sur les crêtes exposées au vent. 

Privilégiez du Gore-tex. Si vos chaussures ne sont pas étanches, vous risquez aussi de vous mouiller les pieds. C’est le meilleur moyen d’avoir des gelures une fois que la température passe sous zéro degré le soir (si vous bivouaquez).

Conseil : N’oubliez pas des guêtres si votre pantalon n’en a pas ! 

Quels bâtons pour les raquettes à neige ?

Les bâtons sont indispensables pour votre stabilité, votre équilibre et votre propulsion. Ils vous aideront aussi à franchir des obstacles et à vous relever si vous tombez. 

Vous pouvez opter pour des bâtons télescopiques, ce sont les plus pratiques. Vérifiez que vos bâtons soient bien équipés de rondelles larges pour ne pas trop vous enfoncer dans la neige.

Le matériel de sécurité pour la raquette à neige 

Ne sous-estimez pas le risque d’avalanche en montagne l’hiver (informez-vous avant votre sortie) :

-Si vous randonnez sur un terrain vraiment plat, pas de soucis.

-Si le terrain est vallonné, le mieux est de s’équiper d’un DVA*, d’une pelle et d’une sonde. Et de savoir s’en servir !

-Si vous n’êtes pas sûr de vous, faites appel à des Accompagnateurs en montagne (AMM)

*DVA : Détecteur de Victime d’Avalanche

Quels sont les bienfaits de la raquette ?

Comme toutes les activités physiques de nature, les bienfaits sont énormes !

Voir mon article sur le résumé du livre “10 bonnes raisons d’aller marcher”

Allez ! Je vous laisse choisir vos raquettes…

A vous la pleine nature et les grands espaces enneigés. 

Je vous souhaite de belles Aventures !

La transparence c’est important ! Note sur l’affiliation :

Quand vous cliquez sur les liens du matériel que je vous recommande, je touche dans la plupart des cas une petite commission sur le produit que vous achetez. Mais cela ne vous coûte pas un centime de plus.

C’est ce qu’on appelle de l’affiliation. La création d’un article me demande beaucoup de temps, cela me permet de vous proposer tout ce contenu gratuit.

Je m’engage à vous donner mon avis le plus objectif possible, basé sur mon expérience, mes tests et mes recherches. Les conseils que vous trouverez dans cet article sont les mêmes que ceux que je donnerais à un ami. C’est également le matériel que je sélectionne pour mon usage personnel !

Partager l'article :

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*