Les 3 meilleurs GPS pour randonner

meilleurs gps randonnée

Pour randonner il est important de savoir s’orienter correctement.

Pour ça, la meilleure solution est de progresser en lecture de carte et en orientation.

Mais les GPS sont très utiles pour positionner.

Cela permet, soit de se rassurer, soit de lever un doute sur sa position, soit de suivre bêtement les indications de l’appareil ! Mais je ne vous recommande pas cette dernière solution, car si l’appareil tombe en panne vous êtes complètement perdu !

Gardez en tête qu’un GPS est une aide à la navigation, mais le navigateur c’est vous !

Bref, dans cet article on va regarder quels sont les meilleurs GPS pour randonner et comment les choisir…

Donc, avant de vous présenter ma sélection des 3 meilleurs GPS pour randonner, j’aimerais vous expliquer les principaux critères à prendre en compte pour faire le bon choix. C’est parti !

Note 1 : GPS = Global Positioning System

Note 2 : Le GPS américain est le premier système de positionnement par satellite à avoir été créé. Mais depuis quelques années l’Europe a son propre système (Galileo), la Russie à son propre système (Glonass), la Chine à son propre système (Beidou).

La plupart des appareils disponibles sur le marché sont maintenant compatibles avec plusieurs systèmes. Dans cet article j’appelle GPS n’importe quel appareil pouvant utiliser un ou plusieurs de ces systèmes car le terme GPS est universel depuis bien longtemps ! 

Comment choisir un GPS pour la randonnée et le voyage nature ?

Les 4 critères principaux pour choisir un GPS de randonnée :

1 – Le poids

Pour randonner à pied, il est important de limiter le poids de votre sac à dos.Vous devez donc choisir un GPS léger, même si la taille de son écran est moins confortable et qu’il possède moins de fonctionnalités (parfois un peu gadget) qu’un GPS plus performant mais plus lourd.

Les GPS les plus légers tournent autour de 150 g (piles ou batterie comprises)

Note : quand vous comparez le poids d’un GPS avec un autre, comparez également leur autonomie. Car si vous gagnez quelques grammes avec un GPS peu autonome mais que vous devez embarquer un jeu de piles supplémentaires, cela ne sera pas très rentable au niveau du poids !

2 – Les dimensions (appareil / écran) 

Les dimensions de l’appareil sont importantes à regarder, surtout si vous souhaitez le glisser dans une petite poche de ceinture ou de bretelle de votre sac à dos.

Mais le plus important est de regarder la taille de l’écran. Plus l’écran sera grand, plus le GPS sera agréable à utiliser, surtout si l’écran est tactile.

Notez que les écrans tactiles ne sont pas l’idéauxl pour une utilisation hivernale avec des gros gants. Dans ce cas, il vaudra mieux choisir un GPS avec de vrais boutons, plus simples et plus fiables à utiliser. 

(Les gants fins en polaires actuels sont souvent compatibles avec les écrans tactiles).

Les tailles d’écran des GPS légers, prévus pour les activités Outdoor, sont comprises entre 1.5 pouces et 5 pouces. Dans cet article j’ai sélectionné des écrans entre 1.6 et 3.2 pouces pour rester sur des appareils légers (le poids d’un GPS avec un écran de 5 pouces est d’environ 400 g ; beaucoup trop lourd pour un randonneur à pied !)

3 – L’autonomie (alimentation)

Les GPS sont des gros consommateurs d’énergie, surtout si vous les utilisez en permanence.

Pour minimiser sa consommation, l’idéal est d’allumer son GPS pour “faire le point”, c’est-à-dire voir où vous êtes et regarder où vous devez aller. Puis de l’éteindre jusqu’au prochain point remarquable que vous avez identifié.

Par contre, si vous souhaitez enregistrer tout votre parcours pour récupérer la trace et les informations détaillées de votre progression, vous serez bien obligé de le laisser allumé pendant toute votre rando.

Les GPS légers pour randonner ont une autonomie théorique qui varie de 15 à 25h (si allumés en permanence). Comptez donc, avec une marge de sécurité, entre 1 et 3 jours d’autonomie suivant vos temps de marche quotidien.

Si vous partez randonner plusieurs jours, vous devrez donc penser à emporter des piles supplémentaires ou une batterie externe (selon les modèles).

Note : Pensez à bien éteindre votre GPS pendant une longue pause ou en fin de journée ! 

4 – Fonctionnalités principales

Plus les GPS évoluent, plus ils proposent de fonctionnalités. On peut donc avoir l’impression qu’un GPS est une usine à gaz. Alors qu’en fait les fonctionnalités de base d’un GPS sont assez faciles à prendre en main. (avec un peu de connaissances et d’entraînement quand même !) 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Quelles chaussures de randonnée choisir pour un GR facile ?

Un GPS doit avant tout pouvoir vous positionner en vous montrant le chemin à suivre pour atteindre votre objectif. Et vous donner certains paramètres comme : vitesse,  distance, temps, direction, relèvement…  

Il peut ensuite vous donner des informations sur :

  • l’altitude (GPS ou barométrique)
  • la pression barométrique (pour suivre l’évolution de la météo)
  • le cap même à l’arrêt (fonction compas)

La plupart des autres fonctionnalités, même si elles sont intéressantes, ne sont pas essentielles !

Donc si vous débutez dans le monde du GPS ne vous prenez pas trop la tête avec toutes ces fonctionnalités annexes proposées…

Les petits détails qui font toute la différence pour choisir votre GPS de randonnée

A – La compatibilité des systèmes

Comme je l’ai expliqué au début de cet article, le terme GPS est un terme générique pour tous les appareils de positionnement par satellite.

Votre appareil peut être compatible avec les systèmes :

  • GPS (Américain)
  • Galileo (Européen / plus récent et plus précis que le GPS Américain)
  • Glonass (Russe)
  • Beidou (Chinois)

Votre appareil peut, par exemple, être compatible GPS, Galileo et Glonass ou juste GPS et Galileo ou juste GPS.

Il y a deux intérêts à avoir un GPS compatible avec plusieurs systèmes :

1 – Plus votre GPS utilisera de systèmes différents simultanément, plus il sera précis (car il recoupe les données et en fait une moyenne).

2 – En cas de guerre, un système peut être brouillé par les autorités du pays en question. Ce qui créera une erreur de position qui peut être petite ou énorme selon leur bon vouloir)

Si votre GPS est compatible avec au moins deux systèmes, il continuera à vous donner une position fiable avec le système qui n’est pas brouillé !

B – La mémoire interne

Les cartes que vous pouvez télécharger dans votre GPS prennent de la place. Si vous voulez y charger de grandes zones, il vous faudra de la mémoire.

Les mémoires internes varient entre 8 et 32 Go. Mais généralement si la mémoire interne est faible, il y a la possibilité de rajouter une carte micro SD pour agrandir cette mémoire. (Les cartes mémoire peuvent souvent aller jusqu’à de 32 Go maximum).

Personnellement je préfère un GPS avec une petite mémoire mais qui accepte une carte micro SD, plutôt qu’une grosse mémoire interne fixe. Je trouve cela plus flexible. 

(Dans tous les cas, 32Go de mémoire vous laisse beaucoup de marge avant de tout remplir !)

C – L’étanchéité

Les bons GPS outdoor pour randonner proposent tous une étanchéité minimum. C’est une qualité indispensable car le jour où vous en aurez le plus besoin ça ne sera sûrement pas en plein soleil…

Vous pouvez trouver différentes normes d’étanchéité. Les plus courantes sont : IPX7  et IP67

IP veut dire “Ingress Protection”.

Le X veut dire que la protection contre la poussière n’a pas été testée.

Le 6 veut dire que l’appareil est totalement protégé de la poussière.

Le 7 veut dire que l’appareil résiste à une immersion de 30 min à 1 mètre sous l’eau.

Attention c’est une valeur théorique testée dans des conditions optimum. Je vous déconseille de tester !!! 

Mais en pratique, cela veut dire que votre appareil résistera sans problème à une grosse pluie. S’il tombe dans un plan d’eau peu profond (flaque, bord de mer, rivière lac) il résistera aussi.

En bref, les deux normes sont assez proches car, si leur résistance à l’eau est identique, leur résistance à la poussière ne doit pas être très différente !

Les 3 meilleurs GPS pour la randonnée

En tenant compte de tous ces critères et après de très longues recherches, et pas mal de tests, voici les 3 meilleurs GPS que j’ai sélectionnés pour vous. Chaque modèle correspond à une catégorie bien spécifique :             

1 – Le GPS le plus accessible financièrement

(Catégorie « A » comme « Accessible financièrement »)

GPS Etrex 32x / Marque Garmin

Cliquez ici pour voir son tarif

Cliquez sur l’image pour voir son tarif

Caractéristiques :

-Poids : 141,7 g   

Dimensions : 10.3 x 5.4 x 3.3 cm

Taille de l’écran : 2,2 pouces (tactile)

Autonomie : 25 heures

Alimentation : 2 piles AA

Fonctionnalités principales : Compas / Altimètre barométrique

Système compatible : GPS, Glonass

Mémoire interne : 8 Go

Micro SD : Oui (32Go max)

Etanchéité : IPX7 (30 min à 1 m sous l’eau)

Avantages : Petit prix et simple d’utilisation

Inconvénients : Petit écran, pas de rechargement possible par USB

Mon avis : Un des GPS les plus légers et compacts du marché, avec toutes les fonctionnalités de base nécessaires. Fonctionnement par écran tactile. Garmin est une valeur sûre. Je l’utilise depuis 4 ans.

Cliquez ici pour voir son tarif


2 – Le GPS le plus polyvalent et très léger

(Catégorie « P » comme « Polyvalent mais assez léger »)

GPS Cross / Marque Twonav

Cliquez ici pour voir son tarif

Cliquez sur l’image pour voir son tarif

Caractéristiques :

-Poids : 172 g   

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Matelas Thermarest Neoair Xlite - Que vaut-il vraiment ?

Dimensions : 11 x 6.3 x 2.1 cm

Taille de l’écran : 3,2 pouces (tactile)

Autonomie : 20 heures

Alimentation : Batterie interne (recharge USB)

Fonctionnalités principales : Compas / Altimètre barométrique

Système compatible : GPS, Galileo, Glonass

Mémoire interne : 32 Go

Micro SD : Non

Etanchéité : IP67 (30 min à 1 m sous l’eau)

Avantages : Grand écran, possibilité de le recharger avec une batterie externe, léger.

Inconvénients : Pas d’emplacement pour une micro SD (mais les 32 Go internes sont déjà importants). Pas super facile à prendre en main.

Mon avis : Un bon GPS polyvalent, très intéressant en raison de son grand écran et de son poids limité. Ce GPS fonctionne avec une batterie à recharger par USB, ce qui peut être intéressant pour de longues itinérances si vous êtes autonome en énergie électrique. (Chargement possible par panneau solaire/batterie externe). Twonav est une marque espagnole qui a bonne réputation.

Cliquez ici pour voir son tarif


2 bis – Le GPS le plus polyvalent et le plus performant

(Catégorie « P » comme « Polyvalent mais assez léger »)

GPS GPSMAP 65S / Marque Garmin

Cliquez ici pour voir son tarif

Cliquez sur l’image pour voir son tarif

Caractéristiques :

-Poids : 217 g   

Dimensions : 16 x 6.1 x 3.6 cm

Taille de l’écran : 2,6 pouces (non tactile)

Autonomie : 16 heures

Alimentation : 2 piles AA

Fonctionnalités principales : Compas / Baromètre / Altimètre barométrique

Système compatible : GPS, Galileo, Glonass

Mémoire interne : 16 Go

Micro SD : Oui (32Go max)

Etanchéité : IPX7 (30 min à 1 m sous l’eau)

Avantages : Très complet 

Inconvénients : Un peu plus lourd que les autres modèles, pas de rechargement possible par USB.

Mon avis : Le GPS le plus complet de cette sélection, mais un peu plus lourd que les autres modèles. Fonctionnement par boutons (fiable et plus pratique en utilisation hivernale). Écran de taille correcte. Garmin est une valeur sûre.

Cliquez ici pour voir son tarif


3 – Le GPS ultra léger minimaliste

(Catégorie « L » comme « Légèreté maximum »)

GPS Foretrex 401 / Marque Garmin

Cliquez ici pour voir son tarif

Cliquez sur l’image pour voir son tarif

Caractéristiques :

-Poids : 87.3 g   

Dimensions : 7.5 x 4.3 x 2.3 cm

Taille de l’écran : 1.6 pouces

Autonomie : 17 heures

Alimentation : 2 piles AAA

Fonctionnalités principales : Compas / Altimètre barométrique

Système compatible : GPS

Mémoire interne :  ?

Micro SD : Non

Etanchéité : IPX7 (30 min à 1 m sous l’eau)

Avantages : Très léger.

Inconvénients : Pas de carte pour visualiser sa position (création de traces et de Waypoints uniquement).

Mon avis : Un tout petit GPS minimaliste et très léger à porter au poignet. (Un appareil à mi-chemin entre les montres GPS et les GPS classiques). Cet appareil propose les fonctionnalités de base d’un GPS, ce qui peut être suffisant pour se repérer. 

(Attention il n’y a pas de cartographie !) Sa mémoire interne est plus limitée qu’un GPS classique (La taille de cette mémoire n’est pas donnée par le fabricant).

Cliquez ici pour voir son tarif


Voilà, vous n’avez plus qu’à faire votre choix !

Et vous, dites-moi dans les commentaires ce que vous utilisez comme GPS. 

Dites-moi si vous en êtes content ou pas et pourquoi ?


Le guide ultime du matos pour randonner

Si vous souhaitez découvrir ma sélection de 150 équipements pour partir randonner léger et en sécurité, Téléchargez gratuitement mon Guide Ultime du Matos pour Randonner.  

Vous y trouverez les meilleurs compromis : légèreté / résistance / polyvalence / confort / prix. + 3 checklists pour ne rien oublier !

guide matériel randonnée

Cliquez sur l’image pour télécharger le guide

Je vous souhaite de belles Aventures !

Brieg.

LA TRANSPARENCE C’EST IMPORTANT ! Note sur l’affiliation :

Quand vous cliquez sur les liens du matériel que je vous recommande, je touche dans la plupart des cas une petite commission sur le produit que vous achetez. Mais cela ne vous coûte pas un centime de plus.

C’est ce qu’on appelle de l’affiliation. L’écriture d’un article demande beaucoup de temps, cela me permet de vous proposer tout ce contenu gratuitement.

Et là vous vous dites : -« Ok, il n’est pas objectif le gars ! Il va recommander ce qui marche le mieux !  »

Et bien non ! Pourquoi ?

Ce qui m’intéresse c’est de vous conseiller l’équipement qui vous convient le mieux. Que le modèle sélectionné soit disponible ou pas avec de l’affiliation, je vous le propose. En bref l’affiliation n’est en aucun cas mon critère de choix 😉.

Je m’engage donc à vous donner mon avis objectif. Les conseils que vous trouverez dans cet article sont les mêmes que ceux que je donnerais à un ami. C’est également le matériel que je sélectionne pour mon usage personnel !

Je n’ai pas tout testé sur le terrain :

Pour continuer sur la transparence de mes recommandations, sachez que je n’ai pas testé sur le terrain tout le matériel que je vous recommande. Mais encore une fois c’est LE matériel que j’ai sélectionné si je devais me rééquiper. 

Partager l'article :

4 Comments

  1. bonjour,
    petites remarques concernant certains points,
    en 2) il y a aussi la solution de prendre un petit stylet comme pour les tablette ou autres, une fois accroché au bout d’une ficelle kevlar, ce stylet permet de pouvoir utiliser les écrans tactiles même sous la pluie, ou normalement les tactiles deviennent un peu fous, j’ai utilisé cette astuce avec un Oregon 650 et je referai de même avec mon dernier, le Montana 700,
    en 3) pas trop la bonne solution d’éteindre et de rallumer, cela oblige le gps a refaire son fix et ça prend du temps, la plupart des Garmin (au moins l’Orégon, 700 et surement l’Etrex [je n’en ai plus pour essayer] ont la fonction d’extinction de l’écran, bien plus facile si l’on veut enregistrer son tracé, alors qu’en l’éteignant, il va y avoir des trous dans l’enregistrement.
    dans B la mémoire interne, sur mon 700, j’ai mis une 64go classe 10 et ça va bien…
    pour ce qui est du 401, cela doit être de quelques 10zaines de mo, bien suffisant pour n’avoir a enregistrer que les tracés, a noter aussi que le 601 est sorti, bien plus performant, écran plus gros, compatible Galiléo, réception des notifications…
    bonne journée.

    • Merci Alain pour toutes ces précisions 😉
      Mais j’insiste, si l’on veut utiliser son GPS pour confirmer sa position de temps en temps,
      il est plus intéressant au niveau batterie de l’éteindre entre chaque consultations.

      Une fois que le GPS s’est positionné dans une zone, il met très peu de temps à se repositionner à son allumage.
      Effectivement pour enregistrer une trace il faut bien sûr le laisser allumer !

  2. Bonjour Brieg, merci pour cet article. Je suis ravie de retrouver mon GPS dans ton top 3. En effet, je n’y connaissais absolument rien mais je voulais m’essayer au GPS. je me suis donc offert le 65s pour mon anniversaire il y a trois ans. Il est effectivement assez lourd. J’ai une attache pour mon sac, mais le plus souvent, je le clips à ma ceinture. Par contre, il ne me fait pas 16h d’autonomie. C’est de ma faute, je le consulte trop souvent. J’ai acheté une deuxième batterie et pour mon usage, je pense en acquérir encore une. Tout cela pour des petites balades d’une journée. C’est dire que je m’en sers. Merci encore pour ce super blog. Au plaisir. Véro

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*